Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Expositions & Actualités>Films>« Nosferatu le vampire » (Nosferatu, Eine Symphonie des Grauens)...

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Carte blanche à Christian Petzold, cinéaste, Ours d’argent du Meilleur Réalisateur au 62e Festival international du film de Berlin pour son film : Barbara.
Film présenté par Christian Petzold

Nosferatu le vampire (Nosferatu, Eine Symphonie des Grauens)
De Friedrich Wilhelm Murnau
All., 1922, 72 min, nb, vostf, copie 35mm
Avec Max Schreck (Dracula/Nosferatu/Orlock), Gustav von Wangenheim (Thomas Hutter/Jonathan Harker), Greta Schroeder (Ellen/Nina), Alexander Granach (Knock/Renfield)…
Production : Prana-Film, Berlin, Scénario : Henrik Galeen, Photo : Fritz Arno Wagner, Costumes et décors : Albin Grau
Accompagnement musical : Thomas Köner

Vers 1830, son patron envoie pour affaires au château d’un comte dans les Carpates, un jeune agent immobilier. Après avoir laissé derrière lui sa jeune femme éplorée et effectué un long voyage, il arrive à proximité du château, à la nuit tombante. Mais le cocher refuse de poursuivre. Le jeune homme termine donc à pied. « Et quand il eut dépassé le pont, les fantômes vinrent à sa rencontre... »

S’inspirant du roman de Bram Stocker, Nosferatu est, selon Jacques Lourcelles, « l’un des cinq ou six films essentiels de l’histoire du cinéma, et sans doute le film muet capital […] Film aux multiples aspects, Nosferatu est avant tout un poème métaphysique dans lequel les forces de la mort ont vocation – une vocation inexorable – d’attirer à elles, d’aspirer, d’absorber les forces de vie ». La présence imposante de la nature et la polyphonie qui y sont à l’œuvre, ajoute-t-il, « témoignent d’une conception du cinéma comme art total qui ne cessera de s’amplifier à travers toute l’œuvre de Murnau ». Jacques Lourcelles, Dictionnaire du cinéma, Editions Robert Laffont, 1992.

« Quand ils parlent de Nosferatu, les critiques […] insistent à rappeler E.T.A. Hoffman. Cependant, cette référence aux antécédents romantiques du film ne compte guère pour sa signification singulière. Les horreurs propagées par Nosferatu sont le fait d’un vampire identifié à la pestilence. Incarne-t-il la pestilence ou est-ce son image évoquée pour la caractériser ? […] Comme Attila, Nosferatu est un fléau de Dieu, et ce n’est qu’ainsi qu’il est identifiable à la pestilence. C’est un tyran assoiffé de sang, suceur de sang, qui se dresse dans ces régions où mythes et contes de fées se rencontrent. Il est hautement significatif que pendant cette période, l’imagination allemande – indépendamment  de son point de départ, gravitait toujours autour de ce genre de personnages… ».
Siegfried Kracauer, De Caligari à Hitler, 1946


Thomas Köner, né en 1965 à Bochum (Allemagne), est un artiste multimédia qui développe un travail autour de la combinaison d’expériences sonores et visuelles. Après avoir étudié la musique au conservatoire de Dortmund et la musique électronique au CEM-Studio d’Arnhem, il travaille en tant qu’éditeur et ingénieur du son au cinéma. Il s’intéresse ensuite à la composition en tant que performance reliée à l’image et collabore avec le cinéaste Jürgen Reble pour Alchemie (1992). Sollicité par le musée du Louvre pour créer des accompagnements originaux de films muets, il poursuit ensuite l’expérience dans de nombreux festivals, musées, cinémathèques, etc. Ses réalisations – compositions, installations-vidéos, films, photographies, performances – accueillies dans le monde entier, ont été primées : Ars Electronica, New Media Prize, Transmediale, MuVi Award, etc.

Cycle(s) : Les fantômes de la nuit
Evénement(s) : De l’Allemagne 1800 - 1939

Informations pratiques

Lieu :
Auditorium du Louvre sous la pyramide.

Tarifs :
Tarif E : 6 euros, 5 euros (réduit), 4 ou 3 euros (solidarité et jeunes)

Réservations :
. Par téléphone : Au 01 40 20 55 00, du lundi au vendredi (sauf le mardi), de 11h à 17h, uniquement par carte bancaire.
. Sur place, à la caisse de l’auditorium, du lundi au samedi (sauf le mardi) de 9h à 17h30, jusqu’à 19h30 les mercredis et vendredis, et jusqu’au début des séances les soirs de programmation.

Informations :
01 40 20 55 55, de 9h à 19h du lundi au vendredi.

Conditions des réductions tarifaires

Acheter des billets pour l'ensemble du cycle Acheter un billet pour cette manifestation