Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Adolescent noir, les mains liées derrière le dos

Œuvre Adolescent noir, les mains liées derrière le dos

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art romain

Black adolescent with his hands tied behind his back

© 1999 RMN / Hervé Lewandowski

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art romain

Auteur(s) :
Marie-Bénédicte Astier

Cette statuette de bronze reproduit les traits d'un adolescent noir, les mains liées dans le dos, un sujet très prisé à la fin de l'époque hellénistique puis à l'époque romaine. Découverte dans la région du Fayoum, en Egypte, elle a été façonnée au IIe ou au Ier siècle av. J.-C. Cette représentation de jeune esclave s'inscrit dans la veine pittoresque des productions alexandrines et témoigne du succès des scènes de genre, exotiques, parfois grotesques, où le réalisme côtoie la caricature.

Un bronze égyptien d'époque hellénistique

Acquise par le musée du Louvre en 1892, cette statuette de bronze a été découverte en Egypte, aux environs de Memphis, dans la région du Fayoum. L'épiderme non poli de la figurine témoigne de l'absence de reprise à froid après la fonte, une particularité technique propre aux bronziers de l'Egypte hellénistique. L'oeuvre serait donc une création locale et daterait du IIe ou du Ier siècle av. J.-C.

Un adolescent noir

Ce petit bronze représente un adolescent noir, les mains entravées derrière le dos par des liens qui les enserrent solidement. Esclave ou captif, le jeune garçon affecte une pose complexe et contournée, chargée d'une force expressive qui traduit la douleur morale du personnage : le torse est violemment cambré, l'attitude fortement hanchée, le contrapposto et la sinuosité du corps exacerbés. L'adolescent, la tête relevée et tournée de trois quarts, paraît braver le spectateur. Le bronzier s'est attaché à rendre l'origine ethnique de l'individu en insistant sur certains détails du visage nettement caractérisés : les cheveux sont coiffés en courtes mèches calamistrées, le front est profondément ridé, le nez épaté, la bouche aux lèvres épaisses. La direction divergente des pieds et de la tête donne à la figure une profondeur tridimensionnelle qui invite à tourner autour de l'oeuvre afin d'en saisir tout le sens.

Un sujet dans la veine pittoresque des productions alexandrines

Cette statuette est un témoignage original du goût pour l'exotisme qui semble prendre naissance dans les villes grecques du Delta du Nil, comme Naucratis et Alexandrie. A l'époque hellénistique, les sculpteurs affectionnent particulièrement les scènes de genre et les sujets pittoresques, parfois grotesques, où la caricature voisine avec un réalisme outré. Les ateliers d'Alexandrie, surtout, s'illustrent dès le IIIe siècle av. J.-C. dans la production de figurines qui décrivent le petit peuple de la rue : vieillards, marchands ambulants, mendiants, nains, bossus et autres personnages. A l'exemple de ce jeune esclave enchaîné, les petits sujets de bronze ou de terre cuite qui figurent des enfants noirs, dans des attitudes variées, sont très abondants. L'exotisme ethnique des personnages ajoute au souci décoratif qui préside alors à la création statuaire. Particulièrement prisées à l'époque romaine, jusqu'à la fin de l'époque impériale, les figures de Noirs fournissent aux artistes un sujet d'étude privilégié de la sculpture en bronze ou en marbre de couleur.

Bibliographie

- ROLLEY Cl., Les bronzes grecs, Paris, 1983, p. 212, fig. 192.

Cartel

  • Adolescent noir, les mains liées derrière le dos

    IIe ou Ier siècle av. J.-C.

    Environs de Memphis, Egypte

    Egypte

  • Bronze, fonte pleine

    H. : 13,2 cm.

  • Achat, 1892

    Br 361

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Sully
    Rez-de-chaussée
    Salle d'art grec classique et hellénistique
    Salle 12

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet