Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Aigle de Pologne au corps en grenat

Œuvre Aigle de Pologne au corps en grenat

Département des Objets d'art : XVIIe siècle

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Aigle de Pologne

© 1987 RMN / Daniel Arnaudet

Objets d'art
XVIIe siècle

Auteur(s) :
Muriel Barbier

Cette agrafe en forme d'aigle est entrée dans la collection de Louis XIV (1638-1715) vers 1669. Ornée de rubis, de perles et d'émail peint, il s'agit dans doute d'une œuvre d'orfèvrerie parisienne. Emblème de la Pologne, ce bijou symbolise également les liens tissés entre la France et les souverains polonais au XVIIe siècle.

Une aigle couverte d'émail et de rubis

Le corps de l'aigle est composé d'un grand grenat taillé à facettes triangulaires. La monture qui forme la tête, les serres, la queue et les ailes de l'aigle, est chargée de rubis, tous rectangulaires sauf les deux plus gros rubis de la queue qui sont en forme de cœur. Les ailes sont également enrichies de 38 rubis. Cette aigle arbore des regalia : couronne et orbe en émail bleu, ornés de rubis, sceptre et épée. Le reste de la monture est entièrement couvert d'émail blanc sur lequel les plumes sont dessinées en émail noir.

Une œuvre parisienne

Le style du décor de l'émail et l'aspect des rangées de rubis semblent indiquer qu'il s'agit d'une œuvre parisienne, en particulier les petites palmettes entourant les deux grands rubis de la queue. Les montures en or émaillé de blanc et de couleurs étaient fréquentes au XVIIe siècle aussi bien pour les vases en pierre dure que pour les bijoux comme cette agrafe.

L'aigle du blason de Pologne

La composition de l'aigle du Louvre est très semblable à celle de l'Aigle impériale à deux têtes, du milieu du XVIe siècle, ornée de diamants et conservée à la Schatzkammer de Munich. Cependant il ne s'agit pas d'une aigle impériale mais de l'aigle blanche du blason de la Pologne. Les liens de la France avec les deux derniers souverains polonais de la maison Vasa – Ladislas IV (1595-1648), devenu roi en 1632 et son frère Jean-Casimir (1609-1672) – confirment cette hypothèse. Louis XIV acheta des objets à la succession de Marie-Louise de Gonzague (épouse successivement des deux souverains précédents et décédée à Varsovie en 1667). L'agrafe provient peut être de cette succession : son entrée dans les collections royales est d'ailleurs contemporaine de l'installation, à Paris, de Jean-Casimir, détrôné.

Bibliographie

- ALCOUFFE Daniel, Les Gemmes de la Couronne, Paris, Editions de la Réunion des musées nationaux, 2001, p.430-431.

Cartel

  • Aigle de Pologne

    Première moitié du XVIIe siècle

  • Or émaillé, grenat, rubis, émeraude, perle

    H. : 11,10 cm.

  • Collection de Louis XIV ; acquis sans doute de la succession de Louise-Marie de Gonzague, reine de Pologne (1611-1667).

    MR 418

  • Objets d'art

    Aile Denon
    1er étage
    Galerie d'Apollon
    Salle 66

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet