Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Aiguière en cristal de roche

Œuvre Aiguière en cristal de roche

Département des Objets d'art : Renaissance

Aiguière en cristal de roche

© 2001 RMN / Jean-Gilles Berizzi

Objets d'art
Renaissance

Auteur(s) :
Muriel Barbier

Provenant de la collection du cardinal de Richelieu (1585-1642), cette aiguière monolithe en cristal de roche est entrée dans la collection de Louis XIV (1638-1715) entre 1681 et 1684. La pierre a été taillée à la fin de l'époque médiévale et a reçu des scènes gravées au XVIe siècle à Milan. La monture, également réalisée à Milan, est très discrète. Cette aiguière fait partie, avec le vase MR 280, des vases médiévaux monolithes les plus volumineux connus.

Une aiguière monolithe

Cette aiguière a été réalisée dans un seul morceau de cristal de roche au XIVe ou au XVe siècle. À l'origine, elle devait être unie ou à pans. Elle était alors proche de l'aiguière à pans du Victoria and Albert Museum de Londres. Elle présente en effet un col identique, peu haut et souligné par une épaisse moulure, et la même anse courbe à ressauts terminés par une longue palmette. Elle a été taillée dans un cristal très pur, lisse à l'intérieur. Le couvercle, en revanche, date du XVIe siècle. Comme le vase couvert MR 280, l'aiguière a reçu un décor gravé de rinceaux végétaux.

Le décor gravé

Le décor est réparti en trois registres. Le col est orné de termes masculins enserrant chacun deux rinceaux à graines et à cosses de pois. Les motifs sont séparés par trois palmettes. Le bourrelet mouluré a été gravé de l'alternance d'un cabochon ovale avec deux perles rondes. La panse présente un décor gravé profondément de huit chutes et trois festons tenus par des rubans doubles. On reconnaît, dans ce décor assez naturaliste, grenades, poires, oranges, pommes, grappes de raisin, melons, citrons, cornichons, oignons et divers épis. La base de la panse est parée de dix-sept godrons. L'anse taillée dans la masse est sculptée d'une palmette d'où naît une chute analogue à celle de la panse. Elle est terminée par un masque de satyre.

La monture

Cette pièce en cristal de roche a été pourvue d'une monture en or émaillé. Elle se limite au cercle de la base, à la bague du bouton du couvercle et au cercle du pourtour du bord. Ces éléments contiennent des motifs en émail noir (godrons, cannelures, rinceaux), mais, au-dessous du cercle du couvercle, les motifs sont en or réservé sur fond d'émail vert translucide. Le travail de l'émail, comme celui de la gravure, est milanais. En effet, les vases ornés de rinceaux et de guirlandes apparaissent à Milan vers le milieu du XVIe siècle.

Bibliographie

Alcouffe Daniel, Les Gemmes de la Couronne, Editions de la Réunion de musées nationaux, 2001, p. 232-233.

Cartel

  • Aiguière en cristal de roche

    XIVe - XVe siècle, et Milan, milieu du XVIe siècle

  • Monture en or émaillé : Milan, milieu du XVIe siècle

    H. : 37 cm. ; L. : 20 cm.

  • Ancienne collection du cardinal de RichelieuEntrée dans la collection de Louis XIV entre 1681 et 1684

    MR 281

  • Objets d'art

    Aile Denon
    1er étage
    Galerie d'Apollon
    Salle 66

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet


Informations complémentaires

Numéro gravé à l'intérieur du couvercle et sous la base : 169 (numéro de l'inventaire de 1791)