Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Amphore du groupe de Praxias : scène de combat

Œuvre Amphore du groupe de Praxias : scène de combat

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art étrusque (du IXe au Ier siècle av. J.-C.)

Amphore du groupe de Praxias : scène de combat

© Musée du Louvre

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art étrusque (du IXe au Ier siècle av. J.-C.)

Auteur(s) :
Marie-Bénédicte Astier

Connue à Athènes dès 530 av. J.-C., la technique des figures rouges n'est guère adoptée en Étrurie avant le IVe siècle. Un procédé de surpeinture tendant à des effets comparables est élaboré à Vulci entre 480 et 460 av. J.-C., dans l'atelier d'Arnth Praxias. Le décor de l'amphore révèle l'attachement des Étrusques aux modèles attiques, mais témoigne aussi de leur capacité à développer des techniques originales. Le motif met en scène des combattants luttant deux à deux, épée et lance au poing.

Une amphore du groupe de Praxias

Cette amphore est une production étrusque des années 480-460 av. J.-C. Elle appartient à une série de vases regroupés sous l'appellation "groupe de Praxias", du nom d'un peintre travaillant à Vulci, en Étrurie centrale, dont le vase éponyme est conservé au Cabinet des médailles.

La technique de la surpeinture

Le décor a été réalisé selon la technique de la surpeinture. Les effets recherchés sont sensiblement les mêmes que ceux obtenus par la technique attique de la figure rouge mise au point quelques décennies plus tôt, vers 530 av. J.-C. Malgré l'importation massive de vases attiques à figures rouges, les Étrusques n'adoptent guère ce procédé avant le début du IVe siècle av. J.-C. Contrairement à la figure rouge qui fait apparaître les personnages dans la couleur naturelle de l'argile, en rouge sur fond noir, la technique de la surpeinture consiste à enduire toute la surface du vase d'un engobe qui noircit à la cuisson, puis à surajouter à ce fond noir un décor peint en rouge. Les détails sont alors notés, non pas au trait de contour et finement dessinés au pinceau, mais par des incisions qui font apparaître le noir de l'engobe sous-jacent. L'état de conservation des figures peintes - notamment les lacunes de peinture rouge sur les boucliers - permet de distinguer les différentes étapes de l'exécution du décor de ce vase.

Une scène de combat

La tradition grecque archaïque est très présente dans la forme et la syntaxe décorative de l'amphore. Un duel est représenté sur chaque face. Coiffés d'un casque à cimier, les guerriers combattent nus, armés d'épées et de lances, protégés par des jambières (des cnémides) et un bouclier. Le sujet s'inspire probablement des combats mythologiques figurés dans la céramique attique à figures rouges de la fin du VIe siècle et du début du Ve siècle av. J.-C. La sobriété du décor, le nombre réduit de personnages, isolés sur le champ noir de la panse, et le traitement de l'anatomie des guerriers, s'inscrivent dans la droite ligne des recherches sur le mouvement et le rendu de l'anatomie, recherches amorcées avec le style sévère.

Bibliographie

Beazley John Davidson, Etruscan vasepainting, Oxford, Clarendon Press, 1947, p. 195, n 5.
Szilágyi János György, Mélanges Kazimierz Majewski, Archaeologia Polona, t. XIV, Varsovie, 1973, pp. 95-114, p. 103 et p. 113, note 9.

Cartel

  • Peintre de Jahn

    Amphore du groupe de Praxias : scène de combat

    Début du Ve siècle avant J.-C.

    Italie

    Étrurie

  • Argile, surpeinture rouge

    H. : 40 cm.

  • Acquisition Signol, 1858

    G 63

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Denon
    Rez-de-chaussée
    Etrurie II
    Salle 19
    Vitrine 2

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet