Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Amphore "nicosthénienne"

Œuvre Amphore "nicosthénienne"

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art étrusque (du IXe au Ier siècle av. J.-C.)

Amphore « nicosthénienne »

© 2008 RMN / Hervé Lewandowski

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art étrusque (du IXe au Ier siècle av. J.-C.)

Auteur(s) :
Marie-Bénédicte Astier

Les artisans de Cerveteri sont à l'origine d'une technique de céramique appelée bucchero, qu'ils ont largement exploitée au cours du VIIe siècle avant J.-C. et pendant la période archaïque, créant diverses formes de vases souvent inspirées de la vaisselle grecque. Certaines productions étrusques ont au contraire influencé la céramique attique dans ses formes et dans l'emplacement du décor. Ainsi, l'athénien Nicosthénès a repris à son compte un type d'amphore analogue, d'une forme très pure.

La céramique de bucchero

Entré au Louvre en 1863 avec la collection Campana, ce vase appartient à une série très abondante d'amphores en bucchero produites vraisemblablement à Cerveteri, au VIe siècle avant J.-C. Ce type de céramique apparaît dès 675-660 avant J.-C., dans les ateliers de cette importante cité d'Étrurie méridionale. La technique permet de rivaliser à moindre coût avec les vases de bronze repoussés et gravés. La couleur noire et l'aspect lustré de l'argile résultent essentiellement d'une cuisson en atmosphère privée d'oxygène. Les premiers exemplaires présentent des parois d'une extrême finesse, aux reflets argentés, presque métalliques. Ils sont ornés de motifs incisés ou d'un décor estampé en creux ou bien, comme ici, en relief.

Influence réciproque entre l'art étrusque et l'art grec

La céramique étrusque s'inspire très souvent des savoir-faire des artisans helléniques, de la forme ou des thèmes décoratifs de la vaisselle grecque. Très prisée par la clientèle locale, cette dernière occupe une place prépondérante dans les échanges commerciaux entre l'Étrurie et la Grèce. Mais l'influence des pièces étrusques sur la céramique grecque est également attestée par plusieurs créations originales telles que les amphores "nicosthéniennes". Cette appellation vient du nom de Nicosthénès, un potier athénien qui reprend à son compte la forme des amphores étrusques. La production de son atelier est particulièrement florissante à partir du milieu du VIe siècle avant J.-C. Créée entre 560 et 530 avant notre ère, cette amphore témoigne du rôle qu'ont exercé le goût des habitants de Cerveteri et les créations des ateliers locaux sur les artisans attiques : la plupart des amphores de Nicosthénès retrouvées en Étrurie proviennent en effet des nécropoles de cette cité.

Une amphore de type "nicosthénien"

Conformément au type nicosthénien canonique, cette amphore présente une panse ovoïde élancée, montée sur un haut pied cylindrique. Le décor est extrêmement dépouillé : deux cordons en relief délimitent un registre vide sur le haut de la panse, qui est dépourvue de motifs décoratifs ; seules les anses sont ornées d'un registre figuré, estampé en léger relief à l'aide d'une matrice. Sur chacune de ces anses, trois félins (hérités du répertoire orientalisant) se suivent, à la verticale, précédés par une petite rosette à quatre perles.

Cartel

  • Amphore « nicosthénienne »

    Vers 560 - 530 avant J.-C.

    Italie

    Cerveteri (?) (Caeré), Étrurie méridionale, Italie

  • Argile, bucchero, estampage en relief

    H. : 32,80 cm. ; D. : 18,50 cm. ; L. : 20,60 cm.

  • Ancienne collection Campana. Achat, 1861 , 1861

    C 612

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Denon
    Rez-de-chaussée
    Etrurie II
    Salle 19
    Vitrine 5

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet