Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Anneau au portrait de Jean sans Peur, duc de Bourgogne...

Œuvre Anneau au portrait de Jean sans Peur, duc de Bourgogne (1404-1419)

Département des Objets d'art : Moyen Age

Bague au portrait de Jean sans Peur, duc de Bourgogne (1404 - 1419)

© 2003 RMN / Jean-Gilles Berizzi

Objets d'art
Moyen Age

Auteur(s) :
Isabelle Balandre

Anneau en or orné d'un chaton, représentant le portrait de Jean sans Peur, duc de Bourgogne (1371-1419). Travail délicat, associant plusieurs techniques, ciselure, émail, travail de pierres précieuses et pierres dures, ce bijou est le reflet du goût raffiné de l'art de cour au début du XVe siècle.

Un portrait fidèle

Jean sans Peur appartient à la puissante et ambitieuse dynastie bourguignonne. Instigateur de l'assassinat de Louis d'Orléans, frère du roi Charles VI, il mourut lui-même assassiné dans le conflit qui opposa les Armagnacs et les Bourguignons.
Le duc est représenté en buste, de profil à droite, coiffé du chaperon à la mode au début du XVe siècle. Cette représentation fidèle est semblable au portrait du prince qui figure dans une enluminure du manuscrit "Le Livre des Merveilles", exécuté vers 1410, conservé à la Bibliothèque Nationale. Cet anneau, aux dimensions importantes, a probablement appartenu au duc de Bourgogne. On sait par ailleurs que celui-ci appréciait ce genre de bijou puisque, sur son tombeau (au musée de Dijon), il est représenté avec plusieurs bagues à chaque main.

L'association de différentes techniques

Le visage est taillé dans une agate blanche, le chapeau noir en jais est orné d'un rubis, le vêtement est en émeraude, garni d'un col en agate beige, imitant la fourrure. Ce bijou associe donc le travail de ciselure et l'émaillerie ainsi que la taille de pierre dure. La bague présente à l'extérieur ainsi qu'à l'intérieur des inscriptions en émail noir. On peut encore distinguer, à l'intérieur, quelques lettres gothiques, malheureusement complètement effacées à l'extérieur, d'une inscription en latin : "Celui-ci était vraiment le fils de Dieu", phrase prononcée par un des centurions après la mort de Jésus (Matthieu 27.54 ; Marc 15.39). En revanche, au revers du chaton, on distingue nettement, un rabot ciselé et émaillé de jaune orangé. Cet emblème fut choisi par Jean sans Peur à partir de 1406. L'usage des devises était très répandu à la fin du Moyen Âge.
Les bagues de ce type, ornées d'un camée, étaient très en vogue à l'époque. On sait que l'oncle du duc, Jean de Berry, en possédait deux. Dans la tradition de l'association de l'or et de la couleur des pierres, ce bijou reflète le goût du luxe et de la préciosité du style 1400.

Cartel

  • Paris (vers 1410)

    Bague au portrait de Jean sans Peur, duc de Bourgogne (1404 - 1419)

    (Avant 1419)

  • Or, agate (?), jais, émeraude, rubis ; émail translucide sur or

    D. : 2,30 cm.

  • Ancienne collection Guilhou, Montesquiou-Fezensac ; Don anonyme par l'intermédiaire de la Société des Amis du Louvre, 1951

    OA 9524

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Sceptre de Charles V
    Salle 4
    Vitrine 1

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Questions d'enfants

Bague au portrait de Jean sans Peur

 

Elisabeth Antoine, conservateur au département des Objets d’art du musée du Louvre répond aux questions des élèves de grande section de l’École maternelle Franklin Roosevelt à Vincennes.

Voir la vidéo



Informations complémentaires

Vere [filius Dei erat] iste (Celui-ci était vraiment le fils de Dieu, Mathieu 27,54)