Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Aphrodite accroupie

Œuvre Aphrodite accroupie

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art hellénistique (du IIIe au Ier siècle av. J.-C.)

Aphrodite accroupie

© 1997 RMN / Hervé Lewandowski

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art hellénistique (du IIIe au Ier siècle av. J.-C.)

Auteur(s) :
Isabelle Hasselin-Rous

La déesse de l'amour, Aphrodite, très en faveur à l'époque hellénistique, apparaît ici pendant son bain sacré. Le motif de la déesse accroupie ainsi que le caractère sculptural de la figurine s'expliquent par le fait qu'il s'agit d'une reproduction fidèle de l'archétype statuaire de l'Aphrodite accroupie, créé au IIIe ou au IIe siècle avant J.-C. Vraisemblablement produite à Myrina, la figurine illustre l'attrait des artisans de cette cité pour les copies de statues, féminines pour l'essentiel.

La déesse Aphrodite au bain

La figurine représente une femme nue accroupie, le genou droit posé à terre tandis que la jambe droite est repliée, les pieds ne reposant au sol que sur leurs pointes. Elle tourne la tête vers sa droite et l'incline fortement vers le sol. Ce geste se comprend par l'attitude des bras pliés et levés en direction de sa chevelure. Peut-être s'apprête- t-elle à essorer de ses cheveux l'eau du bain qu'elle est en train de prendre, comme l'atteste le traitement mouillé et ondulé des deux mèches en bandeau encadrant son visage. Elle porte au sommet de sa chevelure une couronne ornée de trois médaillons, et des boucles d'oreilles encadrent son aimable visage aux traits d'une finesse extrême. Ces attributs ainsi que la grâce nimbant cette figure nue conduisent à penser qu'il ne s'agit pas du bain d'une simple mortelle mais plutôt des ablutions rituelles de la déesse de l'amour, Aphrodite.

Une reproduction du type statuaire de l'Aphrodite accroupie

Cette figurine de grande qualité plastique et au traitement sculptural des formes, reproduit en fait un archétype statuaire célèbre de l'époque hellénistique, l'Aphrodite accroupie. L'attitude générale reprend bien la création sculpturale attribuée à Doidalsas de Bithynie et datée du IIIe siècle avant J.-C. Cependant, les chairs féminines de la figurine en terre cuite se montrent moins généreuses que sur l'œuvre du sculpteur d'Asie Mineure. De plus, sa composition bidimensionnelle, associée à un angle de vue privilégié - la vue de face par rapport au visage -, inciteraient à placer la figurine plutôt dans la descendance de l'Aphrodite accroupie de Rhodes, datant du IIe siècle avant J.-C.

Une création des ateliers coroplathiques de Myrina

La découverte de la figurine à Myrina (riche cité d' Asie Mineure, ayant connu son apogée entre 250 et 106 avant J.-C., date de sa destruction par un tremblement de terre), ainsi que son traitement sculptural et polychrome incitent à y voir une création des ateliers myrinéens. En effet, ces derniers se sont spécialisés à l'époque hellénistique dans la reproduction de types statuaires illustres, particulièrement des types féminins, à l'instar de ceux de Smyrne pour des archétypes essentiellement masculins. Par ailleurs, l'iconographie de la déesse Aphrodite connaît une grande faveur auprès des artisans de Myrina qui multiplient les images en terre cuite de la déesse de l'amour.
La création de la figurine d'Aphrodite accroupie se place au IIe siècle avant J.-C., après la réalisation de l'archétype statuaire, et au moment de l'apogée de la production coroplathique de Myrina.

Bibliographie

S. Besques, Catalogue raisonné des figurines et reliefs en terre cuite grecs, étrusques et romains II, 1963, Editions de la Réunion des musées nationaux, p. 19, Myr. 18, pl. 18

Cartel

  • Aphrodite accroupie

    IIe siècle avant J.-C.

    Provenance et fabrication : Myrina

  • H. : 17,50 cm.

  • Fouilles Ecole française d'Athènes, 1883

    Myr 18

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Sully
    1er étage
    Figurines en terre cuite grecques
    Salle 38
    Vitrine 13 : Types de grande sculpture

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet