Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Armoire

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Armoire

© 2010 RMN / Jean-Gilles Berizzi

Objets d'art
XVIIe siècle

Auteur(s) :
Muriel Barbier

André-Charles Boulle bénéficia d'un atelier au Louvre à partir de 1672. Il y porta à son apogée la technique qui porte son nom, mais dont il n'est pas l'inventeur. Dès le XVIIe siècle, Boulle connut un très grand succès et livra un grand nombre de meubles pour le Garde-Meuble de la Couronne. Cette armoire lui est attribuée. Monumentale, à un seul corps, l'armoire ; dont Boulle fut un des premiers à tenter la forme, est un des plus beaux meubles des collections du Louvre.

Les armoires d'André-Charles Boulle

Les armoires à un seul corps et deux grandes portes furent une des spécialités de l'artiste. Au début du XVIIIe siècle, ce type de meuble était nouveau, les armoires ayant été jusqu'alors des meubles à deux corps et quatre portes. Le couronnement de celle-ci est formé d'un dôme pourvu de deux serrures permettant de l'ouvrir. Le corps ferme par deux grands vantaux recouverts de marqueterie de fleurs, associé à de la marqueterie dite Boulle et de bronzes dorés. En revanche, la partie inférieure, ornée de mufles de lion en bronze doré, reposait sur des pieds ronds qui devaient ressembler à ceux de l'armoire du même ébéniste (conservée au musée de l'Ermitage de Saint-Petersbourg). Le dessin de cette armoire est conservé au musée des Arts décoratifs de Paris. On connaît également plusieurs autres armoires de Boulle ou attribuées à Boulle dont une marquetée en partie et en contrepartie, et une paire, toutes trois conservées au Louvre.

Une marqueterie de fleurs d'une rare qualité

La marqueterie de bois se détache généralement sur fond d'ébène. Ici, comme sur quelques autres rares meubles de Boulle, cette marqueterie apparaît sur fond d'écaille. Les vantaux sont ornés de vases à bouquets de fleurs reposant sur un socle doté de feuilles d'acanthe, et autour desquels virevoltent un papillon et un oiseau. Sur les côtés de l'armoire, les panneaux marquetés représentent un perroquet, posé sur une branche, accompagné d'un papillon. Cette marqueterie est d'une extrême finesse et d'une très grande qualité. Les couleurs des essences de bois, aujourd'hui un peu passées, jouent sur le fond d'écaille donnant un effet chamarré à l'ensemble. Par sa maîtrise des matériaux et par sa virtuosité dans la découpe des éléments, Boulle atteint ici le summum de son art.

Les techniques employées

Sous les tableaux en marqueterie de bois, sont agencés huit compartiments en marqueterie Boulle, ornés d'un fleuron en laiton et étain, sur fond de corne colorée en bleu au revers. En haut et en bas du meuble, huit panneaux sont marquetés selon le même procédé (laiton et étain sur fond d'écaille). Ces compositions plus petites que les panneaux de marqueterie de bois, contribuent à la polychromie et à la richesse de l'ensemble. L'intérieur des vantaux est également plaqué en ébène et en amarante, marqueté d'étain. Les bronzes dorés sont relativement limités par rapport à certaines oeuvres de Boulle. On les trouve aux parties charnières comme le cadre des panneaux marquetés et les bordures. Les gonds sont ornés de rosaces prolongées par des feuilles d'acanthe, qui se mêlent judicieusement aux rinceaux de marqueterie Boulle. Ces ornements en bronze doré sont parfaitement adaptés au reste du décor. Néanmoins, leur rôle modéré, ainsi que l'importance de la marqueterie de fleurs, situe cette armoire tôt dans la production de l'ébéniste.

Bibliographie

ALCOUFFE D., DION-TENNENBAUM A., LEFEBURE A., Le mobilier du musée du Louvre, t.I, Dijon, Editions Faton, 1993, p 70 - 79.

PRADERE A., Les ébénistes français de Louis XV à la Révolution, Paris, Editions Le Chêne, 1989, p 67

Cartel

  • Attribué à André-Charles BOULLE (1642 - 1732)

    Armoire

  • Placage d'ébène et d'amarante ; marqueterie de bois polychromes, de laiton, d'étain, d'écaille et de corne ; bronze doré

    H. : 2,55 m. ; L. : 1,57 m. ; Pr. : 0,58 m.

  • Provenance : collection du baron GoguelatVersement du Mobilier national, 1870 , 1870

    OA 5516

  • Objets d'art

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet