Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Armoire

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Armoire

© Musée du Louvre, dist. RMN / Martine Beck-Coppola

Objets d'art
XVIIe siècle

Auteur(s) :
Muriel Barbier

André-Charles Boulle bénéficia d'un atelier au Louvre à partir de 1672. Il y porta à son apogée la technique qui porte son nom, mais dont il n'est pas l'inventeur. Dès le XVIIe siècle, Boulle connut un très grand succès et livra peu de meubles pour le Garde-Meuble de la Couronne. Cette armoire lui est attribuée. Monumentale, à un seul corps, l'armoire, dont Boulle fut un des premiers à tenter la forme, est un exemple majestueux de sa virtuosité.

Les armoires d'André-Charles Boulle

Les armoires à un seul corps et deux grandes portes furent une des spécialités de l'artiste. En ce début de XVIIIe siècle, il s'agissait d'un type de meuble nouveau, les armoires ayant été jusqu'alors des meubles à deux corps et quatre portes. Le couronnement de celle-ci est formé d'un entablement cintré au milieu, orné d'une coquille, et d'un dôme en pente. Le corps ferme par deux grands vantaux recouverts de marqueterie dite Boulle, et de bronzes dorés. En revanche, le piétement a disparu et a été remplacé par une plinthe plaquée d'ébène, et bordée de filets de laiton peut-être par l'ébéniste Jean-Henri Riesener en 1784, date de son estampille. Le dessin de cette armoire est conservé au musée des Arts décoratifs de Paris. Une armoire semblable se trouve à la Wallace Collection de Londres. On connaît également plusieurs autres armoires de Boulle, ou attribuées à Boulle (comme celle-ci), dont une mêlant marqueterie de bois polychrome, une marqueterie Boulle et une paire, toutes trois conservées au Louvre.

Partie et contre-partie

Sur cette armoire, Boulle a mêlé partie et contrepartie. La marqueterie en partie (à fond d'écaille et décor de laiton) orne la partie centrale de la façade et les côtés ; la marqueterie en contrepartie (à fond de cuivre et ornements d'écaille) couvre la périphérie des vantaux, agrémentés de motifs en étain, et les trois côtés de la base. En outre, sur les vantaux et les côtés, des compartiments sont marquetés en laiton et corne colorée de bleu. Les ornements marquetés sont des rinceaux, des volutes et des chutes de fleurs.

Le décor de bronzes dorés

Comme Boulle travaillait dans un atelier au Louvre, il bénéficiait de la protection royale et pouvait réaliser lui-même ses bronzes, ce qui était impossible pour tout autre ébéniste. Sur cette armoire, marqueterie et bronzes se marient parfaitement. Les vantaux sont ornés de trophées de chasse, de pêche et de jardinage, qui semblent liés les uns aux autres par les rinceaux d'écaille. De même, les putti, au sommet de chaque vantail, retiennent les panneaux marquetés de laiton et de corne. Boulle dessinait également lui-même ses modèles de bronzes, n'hésitant pas à en remployer certains d'un meuble à l'autre. Ses dessins bien connus, d'une grande inventivité, sont caractéristiques du vocabulaire ornemental de la fin du style Louis XIV et des prémices du style Régence.

Bibliographie

ALCOUFFE D., DION-TENNENBAUM A., LEFEBURE A., Le mobilier du Louvre, t.1, Dijon, Editions Faton, 1993, p 80-83.

PRADERE A., Les ébénistes français de Louis XV à la Révolution, Paris, Editions Le Chêne, 1989, p 67.

Cartel

  • Attribué à André-Charles BOULLE (1642 - 1732)

    Armoire

    Vers 1710

    Paris

  • Placage d'ébène ; marqueterie de laiton, d'étain, d'écaille et de corne ; bronze doré

  • Provenance : Grand Cabinet de Thierry de Ville d'Avray, intendant général des meubles de la Couronne à l'hôtel du Garde-Meuble, place Louis XV.Versement du Mobilier national, 1870

    OA 5441

  • Objets d'art

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Informations complémentaires

Estampille de Jean-Henri Riesener.