Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Armoire dite d'Hugues Sambin

Armoire

© 2011 Musée du Louvre / Philippe Fuzeau

Objets d'art
Renaissance

Auteur(s) :
Muriel Barbier

Cette armoire, très architecturée et au décor mêlant à la fois bas-reliefs, ronde-bosse et panneaux peints, a souvent été rapprochée de l'œuvre de l'architecte et ornemaniste Hugues Sambin (vers 1520-1601). Si certains éléments semblent effectivement inspirés de son recueil d'architecture, d'autres sources, notamment bellifontaines ont servi à la création de ce meuble tout à fait emblématique du mobilier du XVIe siècle.

Une armoire du XVIe siècle

À l'origine, cette armoire était composée de deux corps comme c'est généralement le cas au XVIe siècle. Elle a été modifiée à une date indéterminée et ne forme plus qu'un seul corps, mais les traces de l'ancien montage sont encore discernables. La façade est structurée par trois termes : celui du milieu est un terme féminin dont la gaine est ornée d'une chute de fleurs et de fruits, ceux de droite et de gauche sont masculins et portés par des gaines dont le fût cylindrique est sculpté de rinceaux feuillus et fleuris. Les trois termes sont coiffés de chapiteaux en forme de corbeille de fleurs. Ils délimitent les deux vantaux sculptés, en partie supérieure, de niches abritant Hercule, à gauche, et Vénus et l'Amour, à droite. En partie inférieure, les vantaux sont peints de deux scènes : La Création de l'homme et Le Meurtre d'Abel par Caïn. La structure très compartimentée de ce meuble, la sculpture jouant sur les différences de relief et la polychromie apportée par les panneaux peints sont des traits caractéristiques des meubles de la fin du XVIe siècle et de la Renaissance en général.

Le rapprochement avec l'oeuvre d'Hugues Sambin

Cette armoire a été rapprochée de l'œuvre du célèbre architecte et ornemaniste de Dijon, Hugues Sambin (vers 1520-1601). Sambin fut aussi maître menuisier et publia un recueil intitulé Œuvre de la diversité des termes dont on se sert en architecture (Lyon, 1572). Les trois figures de termes sont très proches des gravures de ce recueil et des ornements réalisés par Sambin au Palais de Justice de Dijon (1582-1583). Malgré ces similitudes, rien ne permet avec certitude d'attribuer l'armoire du Louvre à cet artiste. En outre les panneaux peints ont été donnés à un peintre verrier de Dijon, Évrard Bredin qui travailla avec Hugues Sambin. Ils ont été attribués par analogie avec deux panneaux signés du musée des Beaux-Arts de Dijon et une série de peintures ornant un dressoir daté 1581 et conservé au musée du Palais de Granvelle à Besançon.

L'influence bellifontaine

Une autre influence est reconnaissable sur cette armoire : celle de la première école de Fontainebleau. Sambin fit d'ailleurs un séjour en 1544 dans cette ville. La figure d'Hercule, située dans la niche du vantail de gauche, dérive du "Vulcain" de la suite des "Dieux dans les niches", d'après le peintre Rosso Fiorentino, gravée par Caraglio en 1526, reproduite dès 1530 par Bink et en contrepartie par Androuet du Cerceau après 1540. Ces illustrations furent beaucoup utilisées dans les arts décoratifs en particulier dans le dernier tiers du XVIe siècle.

Bibliographie

Exposition Parures d'or et de pourpre : le mobilier à la cour des Valois, Blois, 2002, pp. 132-135.

Thirion Jacques, Le mobilier du Moyen Âge et de la Renaissance en France, Dijon, Editions Faton, 1998, pp. 94-95.

Alcouffe Daniel, Dion-Tenenbaum Anne, Lefébure Amaury, Le mobilier du musée du Louvre, t. 1, Dijon, Editions Faton, 1993, pp. 34-37.

Cartel

  • France (vers 1580)

    Armoire

  • Noyer et chêne partiellement dorés et peints

    H. : 2,06 m. ; L. : 1,50 m. ; Pr. : 0,60 m.

  • Don marquise Arconati Visconti, 1916

    OA 6968

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Arconati Visconti
    Salle 29

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet