Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Bas de bibliothèque à deux portes

Œuvre Bas de bibliothèque à deux portes

Département des Objets d'art : XIXe siècle

Bas de bibliothèque

© 1988 RMN / Daniel Arnaudet

Objets d'art
XIXe siècle

Auteur(s) :
Catherine Voiriot

Louis-Philippe Ier est appelé au pouvoir après la Révolution de juillet 1830. En octobre 1831, la famille d'Orléans est définitivement installée au château des Tuileries. Le duc d'Orléans a le goût pour les styles à la mode. Il commande du mobilier moderne pour ses appartements en 1832, dont un bas de bibliothèque pour son cabinet de travail. Un des éléments de cette bibliothèque est exposé ici. Notons son décor classique à palmettes et rinceaux en marqueterie de bois clair sur bois foncé.

L'appartement du duc d'Orléans aux Tuileries

Aux ameublements historiques qui ont cours à l'époque, le duc d'Orléans (1810-1843) préféra pour lui-même un mobilier moderne et joua en la circonstance un rôle de mécénat. Son appartement était situé au rez-de-chaussée du Pavillon de Marsan du château des Tuileries. Il est meublé deux fois, en 1832, et, en 1837, à l'occasion de son mariage. Seuls les salons de représentation reçurent un mobilier historique.

Georges-Alphonse Jacob-Desmalter (1799-1870)

En 1832, une commande importante est passée à l'ébéniste Georges-Alphonse Jacob-Desmalter, fils de François-Honoré-Georges Jacob-Desmalter (1770-1841), et petit-fils de Georges Jacob (1739-1814). Il livra pour le troisième salon un divan d'angle, deux divans d'embrasure, des fauteuils et chaises en érable à incrustations d'amarante avec console et console-étagère assorties; pour la chambre à coucher, des sièges en acajou, cols de cygne en bois doré et rosaces de cuivre à la ceinture; et pour le cabinet de travail, des meubles en palissandre avec incrustations de houx (bois clair), assortis au grand bas de bibliothèque. Ces meubles montrent la coexistence de deux types de marqueterie : l'une, traditionnelle, à incrustations foncées sur fond clair ; l'autre, novatrice, en clair sur foncé, qui s'impose après 1830.

Une bibliothèque en double retour d'équerre

À l'origine, le bas de bibliothèque conçu par Jacob-Desmalter garnissait trois côtés de la pièce. Il comprenait un élément à trois portes et deux éléments à deux portes. L'ensemble fut plusieurs fois modifié. Le Louvre conserve aujourd'hui deux éléments à quatre portes, un à trois et deux à deux.
La forme de ce meuble est encore très classique, les bas de bibliothèque sont bordés simplement d'un soubassement et d'une corniche, ce qui le situe dans la tradition de l'Empire.

Bibliographie

- ALCOUFFE D., DION-TENENBAUM A., LEFEBURE A., Le Mobilier du musée du Louvre, t. 1, 1993, Faton, Paris, p. 324

- DION-TENENBAUM A., Un âge d'or des arts décoratifs 1814-1848, Catalogue d'exposition., Paris, 1991, p. 243, n 115

- DION-TENENBAUM A., Les Objets d'Art, le XIXe siècle. Guide du visiteur, 1999, Éditions de la Réunion des musées nationaux, pp. 37-38

- DION-TENENBAUM A., Le Sanctuaire du pavillon de Marsan, in ROBERT Hervé, Le Mécénat du duc d'Orléans, catalogue exposition , Paris, Action artistique Ville de Paris, 1993, pp. 78-87, fig. 80

Cartel

  • Georges-Alphonse JACOB-DESMALTER

    Bas de bibliothèque

    1832

    Paris

  • Placage de palissandre et houx, marbre blanc

    H. : 1,10 m. ; L. : 1,80 m. ; Pr. : 0,47 m.

  • OA 10885, OA 10886, OA 10887, OA 10888, OA 11062

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Duc d'Orléans
    Salle 78

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet