Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Bassin

Œuvre Bassin

Département des Arts de l'Islam : 1000-1250 : Recomposition politique et naissance des sultanats

Bassin signé Dâwûd bn Salâma al-Mawsilî

© 2010 Musée du Louvre / Hughes Dubois

Arts de l'Islam
1000-1250 : Recomposition politique et naissance des sultanats

Cette œuvre datée et signée, nous renvoie à l’entourage des sultans ayyubides, la dynastie de Saladin. A Damas et Alep, au milieu du 13e siècle, les artisans du métal poursuivent le développement ornemental en s’inscrivant dans la lignée des dinandiers de Mossoul.

Depuis le milieu du 12e siècle, la technique de l’incrustation permet la fabrication d’objets métalliques luxueux. Les petites plaques, fils d’argent, d’or et de cuivre rouge fixés par martelage sur les objets en alliage cuivreux créent des décors polychromes. Objets de pouvoir, les métaux incrustés révèlent parfois des noms de sultans ou de hauts dignitaires. Ils peuvent aussi porter la signature de leur auteur.

Si elle ne révèle pas le nom de son propriétaire, l’inscription de ce bassin nous donne en revanche le nom de l’artisan qui l’a décoré : Dawud ibn Salama al-Mawsili. Comme de nombreux dinandiers désireux de souligner l’excellence de leur travail, l’appellation al-Mawsili indique que Dawud s’inscrit dans la tradition des artisans de Mossoul. Cette ville du nord de l’Irak fut un centre de production important à partir du deuxième quart du 13e siècle.

Une autre œuvre conservée au musée du Louvre est signée par Dawud. Il s’agit d’un chandelier à l’iconographie chrétienne (AD 4414), daté de 1248. Un autre objet peut aussi lui être attribué, le célèbre « vase Barberini » (OA 4090) des collections du Louvre. Ces trois œuvres frappent par l’aspect couvrant du décor végétal et montrent des réseaux similaires de tiges et de petites feuilles.

L’inscription du « vase Barberini », dédicacé au dernier sultan ayyubide d’Alep, Salah al-Din Yusuf, nous laisse supposer une possible identité pour le commanditaire de ce précieux bassin.

Bibliographie

. Makariou S. (dir.), Les Arts de l’Islam au musée du Louvre, Paris, 2012 (à paraître).
. Roux J-P. (éd.). Arts de l'Islam des origines à 1700 dans les collections publiques françaises, Cat. exp. Paris, Orangerie des Tuileries, 1971, n° 157, p. 107.
. Wiet G., Répertoire Chronologique d’Epigraphie Arabe, XI, Le Caire, 1941 (avec bibliographie ancienne), n°4345.

Cartel

  • Bassin

    1252-1253

    Syrie, Alep ou Damas (?)

  • Alliage cuivreux, décor incrusté d’or et d’argent

    H. : 20 cm ; diam. max. : 48 cm

  • Anc. coll. Goupil, achat en 1888

    AD 4411

  • Arts de l'Islam

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet