Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Bassin de toilette, aux armes de la duchesse d'Orléans, fille...

Œuvre Bassin de toilette, aux armes de la duchesse d'Orléans, fille légitimée de Louis XIV et de Madame de Montespan

Département des Objets d'art : XVIIe siècle

Bassin de toilette, aux armes de la duchesse d'Orléans, fille légitimée de Louis XIV et de Mme de Montespan

© 1988 RMN / Daniel Arnaudet

Objets d'art
XVIIe siècle

Auteur(s) :
Muriel Barbier

Cette cuvette de toilette provient d'un ensemble de toilette réalisé pour Françoise-Marie de Blois, duchesse de Chartres et d'Orléans, fille légitimée de Louis XIV et de Madame de Montespan. Cette oeuvre, dont les poinçons sont illisibles, s'apparente aux plus prestigieuses réalisations des orfèvres parisiens destinées à une clientèle royale et peut être attribuée à l'orfèvre du roi Nicolas Besnier.

L'usage d'un bassin de toilette

Le bassin (ou cuvette), généralement associé à une aiguière, n'est pas un élément nouveau au XVIIIe siècle. On le trouve depuis le Moyen Âge à la table de toilette pour faire les ablutions. L'habitude de réunir différents objets nécessaires à la toilette féminine remonte à l'ensemble en or d'Anne d'Autriche qui comportait quarante pièces dont nulle ne nous est parvenue. Cependant l'ensemble d'Anne d'Autriche servit de modèle au XVIIe et XVIIIe siècles. Les toilettes furent alors composées d'un nombre d'objets beaucoup plus important. Il s'agit d'objets utilitaires se doublant d'une valeur luxueuse. Ils avaient une importance sociale et protocolaire à une époque où la toilette avait un caractère public. En effet, comme le révèlent les gravures des XVIIe et XVIIIe siècles, on pouvait recevoir ses proches amis lors de la toilette. Ces toilettes complètes d'orfèvrerie étaient généralement offertes lors d'un mariage.

Le destinataire et l'orfèvre

Au fond du bassin, on peut voir les armes de Françoise-Marie de Blois, duchesse de Chartres et d'Orléans. Il existait d'autres objets allant avec ce bassin : deux ferrières, deux boîtes à poudre, deux petites tasses à anse avec leur couvercle, une petite soucoupe, un coffre en racine, deux boîtes à poudre, un crachoir, un pot à paste, un plat et une grande tasse couverte, le tout en vermeil. Le bassin du Louvre faisait partie de la toilette de Françoise-Marie de Blois, duchesse de Chartres et d'Orléans qui fut probablement exécutée lorsque le duc de Chartres, futur Régent, fut forcé de l'épouser. Ce bassin présente des similitudes avec celui livré pour l'Infante d'Espagne Marie-Anne-Victoire et avec un plat également conservé au Louvre aux armes de l'Escalopier. Ces deux objets ont été exécutés par le même orfèvre comme le suggèrent les ornements analogues à ceux du bassin de la duchesse de Chartres, caractéristiques de Nicolas Besnier, Orfèvre du Roi et logé au Louvre. Ce dernier est considéré, avec Delaunay, Ballin, Germain et Röettiers, comme l'un des plus grands orfèvres de la première moitié du XVIIIe siècle.

Une oeuvre emblématique du style Régence

Ce bassin a la forme d'une nef. Ovale, il est porté par une base oblongue. Le bord est rehaussé aux extrémités ainsi que le centre des longs côtés. Le décor montre la permanence du répertoire décoratif emprunté à l'Antiquité : oves, entrelacs, frise de postes et têtes d'enfants joufflus sur les côtés. Ces têtes d'enfants forment les anses et se retrouvent sur d'autres œuvres d'orfèvrerie et sur les bronzes de certains meubles de la même époque. Au centre d'un des longs côtés se trouve une coquille, ornement qui connaîtra toutes les déformations possibles au moment du Rocaille mais qui, sur cette œuvre, demeure encore très "sage". Ce bassin, dont la ciselure est d'une grande qualité, présente donc un vocabulaire ornemental tardif pour cette date qui en fait une des plus parfaites réussites de l'orfèvrerie Régence.

Bibliographie

De Turkheim C., "Bassin de toilette en argent doré Paris 1717-1722", in L'Estampille, n 170, juin 1985, fiche 170, pp. 61-62.

Vingt ans d'acquisition du musée du Louvre 1947-1967, 1967-1968, p. 78.

Cartel

  • Attribué à Nicolas BESNIER (1686 - 1754)

    Bassin de toilette, aux armes de la duchesse d'Orléans, fille légitimée de Louis XIV et de Mme de Montespan

    1719 - 1720

  • Argent doré

  • Ancienne collection Puiforcat. Don de la Société des Amis du Louvre, 1948 , 1948

    OA 9455

  • Objets d'art

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Informations complémentaires

Un seul poinçon visible : charge de Paris 1717-1722.D'autres poinçons au revers mais effacés ou illisibles.