Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Bassin "à rustiques figulines"

Œuvre Bassin "à rustiques figulines"

Département des Objets d'art : Renaissance

Bassin « rustique »

© Musée du Louvre, dist. RMN / Martine Beck-Coppola

Objets d'art
Renaissance

Auteur(s) :
Brigitte Ducrot

Ce long plat ovale illustre un des aspects les plus remarquables de la production de la terre vernissée française à partir du XVIe siècle. Sa surface est animée d'animaux, de coquillages et de végétaux en relief, harmonieusement disposés et moulés dans un souci d'imitation de la nature. Traditionnellement proposé comme une œuvre de Bernard Palissy, passé maître dans ces formes d'ornementation appelées "rustiques figulines", ce plat est considéré par les chercheurs comme une œuvre plus tardive.

La mode des "rustiques figulines"

À l'instar de plusieurs autres œuvres qui l'accompagnent (dans la salle 30), ce plat en terre vernissée offre un décor formé essentiellement d'animaux (poissons, lézards, grenouilles, écrevisses), de coquillages et de végétaux, en fort relief. Faune et flore semblent s'animer sur une surface rocailleuse peinte en bleu de cobalt et laissant apparaître des ondulations gravées qui suggèrent l'eau. La très grande précision des détails anatomiques et le naturalisme vigoureux sont le fruit d'une maîtrise de la technique du moulage direct sur nature et du surmoulage, ainsi que d'une science des glaçures jaspées. Objet d'un soin particulier, cette ornementation appelée "rustiques figulines" constitue un aspect original de la poursuite du dialogue, sous la Renaissance, entre la nature, source importante d'inspiration, et son imitation dans l'art.

La figure légendaire de Bernard Palissy

L'histoire de la terre vernissée sous la Renaissance française est marquée par la personnalité du potier saintongeais Bernard Palissy (1510 ?-1590), autour de laquelle s'est tissé un mythe. Outre un apport scientifique conséquent, cet artiste et écrivain associa son nom à la création des "rustiques figulines", pour lesquelles il reçut le titre officiel d'"Inventeur des figulines du Roy ". Ce parti pris décoratif ne s'applique pas seulement à la vaisselle de prestige, mais également à la réalisation de grottes émaillées qui lui furent commandées par de grands personnages du royaume : le connétable Anne de Montmorency, puis, vers 1565, la reine Catherine de Médicis. Les fouilles récentes sur le site des Tuileries, au sein du Louvre, permirent de mettre à jour un four d'émailleur nécessaire à la réalisation de la grotte de la Reine et qui aurait été utilisé par Bernard Palissy. L'importance du matériel ainsi découvert (moules, éléments figurant des animaux...) a permis de renouveler les connaissances sur la technique du célèbre potier.

Bernard Palissy et ses continuateurs

Longtemps considéré comme de la main de Bernard Palissy, ce plat serait à situer, selon une thèse récente, dans la continuité immédiate du maître. En effet, grâce à de nombreux émules, la fabrication des "rustiques figulines" se prolongea bien après sa mort. Le nombre important de plats subsistants tend à prouver la persistance de ce goût pour l'artifice et le merveilleux. Au XIXe siècle, l'engouement pour les grandes figures historiques favorisa la redécouverte de Bernard Palissy. Des céramistes se lancèrent alors dans la recherche des procédés de leur lointain prédécesseur, tout en donnant libre cours à leur imagination. Citons, parmi eux, Charles-Jean Avisseau, dont une œuvre est conservée au Louvre.

Bibliographie

- BALLOT Marie-Juliette, La céramique française. Bernard Palissy et les fabriques du XVIe siècle, Editions Albert Morancé, 1924, p. 27, pl. 28.

- Musée du Louvre. Guide du visiteur. Les Objets d'art. Moyen Age et Renaissance, Editions de la Réunion des musées nationaux, 1994, p. 152.

- DASSA Frédéric, La terre vernissée dite de Bernard Palissy, Musée du Louvre, 1995 (feuillets 6/31), ill.2.

- DURAND Jannic, Le Louvre : les objets d'art, Editions Scala, 1995, p. 70.

- Les Collections du Louvre, Editions de la Réunion des musées nationaux, 1999, p. 236.

Cartel

  • France (fin du XVIe siècle - début du XVIIe siècle)

    Bassin « rustique »

  • Terre argileuse, glaçure plombifère

    l. : 53 cm. ; L. : 40 cm.

  • Ancienne collection Edme Durand ; acq. 1825 , 1825

    MR 2293

  • Objets d'art

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet