Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Bethsabée au bain tenant la lettre de David

Œuvre Bethsabée au bain tenant la lettre de David

Département des Peintures : Peinture hollandaise

Bethsabée au bain tenant la lettre de David_Rembrandt

© 2007 Musée du Louvre / Angèle Dequier

Peintures
Peinture hollandaise

Auteur(s) :

Adeline Collange

Le roi David, voyant Bethsabée se baignant, la fait quérir pour qu'elle vienne chez lui et trompe ainsi son propre mari, Urie, général de l'armée de David. L'un des tableaux majeurs de l'artiste qui a concentré la représentation de l'épisode sur Bethsabée à sa toilette, infiniment troublée par le message royal. David est absent ici, alors qu'on le voit dans le tableau de Jan Massys (INV. 1446), salle 11.

Un épisode biblique

Une jeune femme nue, assise sur d'éclatants drapés blancs, tient pensivement une lettre, pendant que sa vieille servante, à la coiffe orientalisante, s'occupe de sa toilette. Il s'agit de la belle Bethsabée, dont le roi David était tombé éperdument amoureux après l'avoir aperçue prenant son bain, depuis la terrasse de son palais. Il la convoque alors par une missive, et envoie son mari, le général Urie, à une mort certaine. Dieu punira cette union illégitime en faisant périr le premier fils du couple adultère. Contrairement à de nombreux peintres, comme Jan Massys, Rembrandt choisit de concentrer son regard sur la réaction de Bethsabée à la convocation royale, sans nous montrer le désir de David ou tout autre détail anecdotique. Il en résulte une grande force psychologique, et une émotion bien plus profonde.

Sensualité et tristesse

Rembrandt peint Bethsabée d'après un modèle vivant. L'ampleur monumentale de ce nu, à grandeur humaine, est exceptionnelle dans l'oeuvre du maître. Nudité d'un corps chéri, que le peintre se plaît à détailler dans les plis de cette chair triomphante, dont il relève l'érotisme par la légèreté transparente d'un voile et la délicatesse orfévrée des bijoux. Cette sensualité offerte à notre regard, cause du péché imminent, contraste avec l'air profondément triste de la jeune femme. La position de la tête, au profil idéalisé, a été savamment réfléchie. La radiographie du tableau nous apprend, en effet, que Rembrandt l'avait tout d'abord peinte levée vers le ciel, choix bien moins judicieux que cette douce inclinaison. Une grande part du charme du tableau réside d'ailleurs dans la tension du personnage de Bethsabée, soumise à sa destinée, et dont le regard résigné se perd douloureusement dans le vide.

L'or de Venise

L'harmonie chaude du tableau, dans des tons dorés et cuivrés, s'inspire des grands peintres vénitiens comme Titien ou Véronèse. Dans cette oeuvre apaisée de la maturité, la maîtrise picturale de la lumière est à son apogée. Le jeu velouté du clair-obscur, tout en conférant un caractère dramatique à la scène, est entièrement dévolu à la mise en valeur du corps de Bethsabée. Le drap de brocart d'or à l'arrière-plan ou le blanc éclatant des linges ne sont qu'un précieux écrin lumineux à la touchante et tentatrice nudité féminine. La richesse chromatique et la subtilité psychologique de cette Bethsabée font de ce tableau un des plus grands chefs-d'oeuvre de Rembrandt.

Bibliographie

- Le Siècle de Rembrandt : tableaux hollandais des collections publiques françaises, Editions de la Réunion des musées nationaux, 1970, p. 181-182.

- FOUCART Jacques, Les Peintures de Rembrandt au Louvre, Editions de la Réunion des musées nationaux, 1982, p. 54-62.

- PARTSCH Susanna, Rembrandt, sa vie, son oeuvre, Weert, 1991, p. 161.

Cartel

  • REMBRANDT Harmensz. van Rijn (Leyde, 1606 - Amsterdam, 1669)

    Bethsabée au bain tenant la lettre de David

    1654

  • H. : 1,42 m. ; L. : 1,42 m.

  • Legs du Dr Louis La Caze, 1869

    M.I. 957

  • Peintures

    Aile Richelieu
    2e étage

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet