Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Bouterolle de poignard

Bouterolle d'un poignard (akinakès) décorée d'un liondévorant un bouquetin

© 1997 RMN / Hervé Lewandowski

Antiquités orientales
Iran

Auteur(s) :
Catherine Giraudon

Cet objet est remarquable par sa décoration qui illustre une scène de chasse animale extrêmement vivante. L'artiste a en effet su exploiter toutes les possibilités d'un petit espace et d'une forme trilobée contraignante. Elément d'une arme de parade, cette bouterolle de poignard est à la convergence de plusieurs influences.

Une provenance incertaine

Ce petit objet aplati en os est arrondi irrégulièrement, la base plate percée en son milieu d'une mortaise allongée. Une scène de chasse animale est sculptée en léger relief en suivant la forme trilobée de l'objet. Un lion dévore un bouquetin dont on ne voit que le long cou et la tête.
Il appartient à une collection comprenant quelques objets similaires en ivoire ou en os, rapportée d'Égypte par le docteur Antoine-Barthélémy Clot Bey qui en fit don au musée du Louvre en 1853. Leur provenance archéologique reste incertaine. La destination de ces objets a été proposée à partir d'une iconographie connue.

Un élément d'akinakès

Il s'agit en effet d'une bouterolle de poignard court fréquent en Orient, appelé akinakès. Cette arme de parade est figurée notamment sur un des reliefs de la Trésorerie à Persépolis, baptisée La Scène d'audience du grand roi. On y voit un dignitaire qui porte à la ceinture cette courte épée dans un fourreau soigneusement travaillé qui se termine par une bouterolle de forme similaire représentant un cheval terrassé par un lion.

Des influences diverses

L'art achéménide, principalement art de cour, se caractérise par son éclectisme. Comme en témoigne la charte de Darius (musée du Louvre, Sb 2789), l'empire sait utiliser à bon escient les qualités de chacun des peuples qui le composent et exploiter les richesses des différents pays. La décoration de cette bouterolle appartient à l'art des Scythes où le motif est fréquent.

Bibliographie

- AMIET Pierre, "Les Ivoires achéménides de Suse", in Syria, t. XLIX, 1972, pp. 167 et suiv.

- CONTENAU Georges, Manuel d'histoire de l'art, t. IV, 1947, p. 2262.

Cartel

  • Bouterolle d'un poignard (akinakès) décorée d'un liondévorant un bouquetin

  • Os

  • Collection Clot Bey

    N 8336 (MN 1376)

  • Antiquités orientales

    Aile Sully
    Rez-de-chaussée
    Iran, l'empire perse achéménide : le palais de Darius Ier à Suse
    Salle 12 a
    Vitrine 3 : Arts de cour des Achéménides (fin VIe - IVe siècle avant J.-C.)

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet