Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Bracelet serpentiforme

Œuvre Bracelet serpentiforme

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art hellénistique (du IIIe au Ier siècle av. J.-C.)

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Bracelet serpentiforme

© 2001 RMN / Hervé Lewandowski

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art hellénistique (du IIIe au Ier siècle av. J.-C.)

Auteur(s) :
Marie-Bénédicte Astier

Découvert près de Corinthe, ce bracelet de bronze témoigne de l'épanouissement de la bijouterie grecque au cours des IVe et IIIe siècles av. J.-C. Les extrémités du bijou affectent la forme d'un serpent dont le corps sinueux, parsemé d'écailles incisées, prolonge le fin ruban spiralé qui constitue la partie médiane du bracelet. Le reptile, animal chthonien traditionnellement lié aux enfers, est un motif très apprécié des orfèvres hellénistiques, peut-être pour sa valeur magique.

Un bracelet en forme de spirale

Acquis par le musée du Louvre à la toute fin du XIXe siècle, ce bracelet de bronze du IVe ou IIIe siècle av. J.-C. provient des environs de Corinthe, au nord du Péloponnèse. Il est formé d'un ruban plat, lisse, enroulé en spirale. Ses extrémités ont été travaillées à part, rehaussées de dorure, puis soudées au reste du bracelet : elles représentent la tête et la queue d'un serpent. De fines gravures parsèment le corps onduleux du reptile et imitent la peau écaillée de l'animal, dans un souci de naturalisme et de raffinement du détail. Le buste de Cyrène, présenté au Louvre dans les salles des marbres grecs, représente une jeune défunte qui porte à son poignet gauche un bracelet similaire, le reptile rappelant ici la fonction funéraire de la statue. Ce type de bijou spiralé existait depuis longtemps en Grèce : Homère appelle les bracelets d'Aphrodite "helikes" (hélices), d'un terme grec qui désigne tout bijou en forme de spirale, qu'il représente ou non un serpent.

Le motif du serpent

Dès le IVe siècle av. J.-C., le motif du serpent, animal chthonien traditionnellement lié au monde souterrain des enfers, est largement répandu dans l'orfèvrerie hellénistique, peut-être en raison de la valeur magique attribuée à l'animal. Nombreux sont les bracelets et bagues de cette période qui affectent la forme d'un reptile (comme l'anneau Bj 1139, présenté dans la même vitrine) ; ces bijoux serpentiformes devaient sans doute être considérés comme des porte-bonheurs. Très apprécié durant l'époque hellénistique, ce motif suscite chez les orfèvres romains une faveur analogue. Les fouilles de la Maison du Faune, à Pompéi, ont ainsi livré deux bracelets en or, conservés au musée de Naples, semblables à celui-ci.

L'orfèvrerie hellénistique

Ce bracelet appartient à une période particulièrement florissante de l'orfèvrerie grecque. L'exploitation des mines de Macédoine fournit de l'or en quantité abondante. Les conquêtes d'Alexandre le Grand, à l'aube de l'époque hellénistique, provoquent la dispersion des grands trésors amassés par les Perses et l'hellénisation d'une vaste partie du monde oriental. De ces contacts avec le Proche-Orient et l'Egypte naît une esthétique nouvelle, où la polychromie joue un grand rôle : pierres précieuses, pâte de verre et émail rehaussent désormais l'or, le bronze et l'argent. Enfin, le répertoire des orfèvres se dote de nouveaux motifs, à l'exemple du serpent.

Cartel

  • Bracelet serpentiforme

    Provenance : environs de Corinthe

  • Bronze et or

    H. : 8,70 cm. ; D. : 6,70 cm.

  • Bj 1015

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Sully
    1er étage
    Salle des Bronzes
    Salle 32
    Vitrine C5 : Bijoux

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet