Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Brûle-parfum

Œuvre Brûle-parfum

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art étrusque (du IXe au Ier siècle av. J.-C.)

Candélabre ou thymiatérion (brûle-parfum) à fût figuréDanseuse aux crotales

© 1985 RMN / Pierre et Maurice Chuzeville

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art étrusque (du IXe au Ier siècle av. J.-C.)

Auteur(s) :
Marie-Bénédicte Astier

Le support de ce brûle-parfum représente une jeune femme dansant au son des crotales, juchée sur un trépied en forme de pattes de lion. L'élan qui parcourt son corps, le mouvement gracieux qui l'anime, prolongé par des mains démesurément longues, invitent le spectateur à participer à la danse, qui joue avec la musique un rôle important dans les cérémonies étrusques.

Un brûle-parfum à support figuré

Ce brûle-parfum de bronze témoigne de la vogue du petit mobilier de luxe qui se répand en Etrurie durant l'époque archaïque et la période classique. L'objet a été fabriqué au début du Ve siècle av. J.-C. selon la technique de la fonte pleine à la cire perdue. Un trépied en forme de pattes de lion posées sur des rondelles supportent un plateau circulaire sur lequel une danseuse évolue au son des crotales. Son vêtement est incisé de fines broderies en forme de cercles et d'étoiles. Un fût cylindrique repose sur la tête de la statuette, orné de six bobèches et terminé par un fleuron.

Une invitation à la danse et à la musique

L'élan qui emporte la jeune femme, le mouvement gracieux qui anime ses bras et ses jambes sont un appel direct au spectateur de prendre part à la danse et à la musique qui accompagnent les cérémonies étrusques. Le bronzier a volontairement exagéré les proportions des mains de manière à donner plus d'ampleur au geste.

Une production des ateliers de Vulci

Ni la provenance de l'objet, ni son lieu de fabrication ne sont connus avec précision, mais cet encensoir est généralement considéré comme une production d'un bronzier de Vulci (Etrurie centrale), en raison de la parenté de la statuette avec les figurines des candélabres et des encensoirs vulciens fabriqués à la même époque. La plupart reposent en effet sur des trépieds comparables, en forme de trois pattes de fauve posées sur des rondelles. De plus, durant la période archaïque, les artisans de Vulci s'illustrent particulièrement dans la production de vaisselle et de petit mobilier de bronze, dont les supports sont souvent agrémentés de figurines humaines ou animales.

Cartel

  • Candélabre ou thymiatérion (brûle-parfum) à fût figuréDanseuse aux crotales

    Première moitié du Ve siècle av. J.-C.

    Production : Vulci (?)

  • Bronze

    H. : 43 cm.

  • Ancien fonds

    Br 3145

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Denon
    Rez-de-chaussée
    Etrurie I
    Salle 18
    Vitrine 5

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet