Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Bureau plat

Œuvre Bureau plat

Département des Objets d'art : XVIIIe siècle : le rococo

Bureau plat

© 2010 RMN / Jean-Gilles Berizzi

Objets d'art
XVIIIe siècle : le rococo

Auteur(s) :
Muriel Barbier

Charles Cressent est une personnalité à part dans le monde de l'ébénisterie. Il avait reçu une formation de sculpteur et épousé la veuve d'un ébéniste, dont il prit la direction de l'atelier. Artiste clé du XVIIIe siècle, Cressent joua un rôle charnière dans la naissance du Rocaille en France. Ce bureau révèle la maîtrise de son art tant dans le domaine des formes que dans celui des techniques. Ici le sculpteur s'exprime pleinement, notamment à travers les bronzes dorés.

Les bureaux plats

Les bureaux plats sont nés dans les années 1710-1715 de l'esprit inventif d'André-Charles Boulle. Dès ses débuts, les grands bureaux plats sont devenus une des spécialités de Charles Cressent. Comme celui-ci, ce type de bureau est composé d'un grand plateau rectangulaire aux angles arrondis, protégés de quarts-de-rond en cuivre. Pour répondre à leur rôle utilitaire, ces meubles sont recouverts de velours ou de cuir ; le dessus de l'exemplaire du Louvre est en cuir. Les pieds sont cambrés et soutiennent la ceinture dont la ligne est mouvementée et composée de deux, trois ou cinq tiroirs. Le bureau du Louvre ouvre par cinq tiroirs, trois grands et deux petits, ces derniers étant dissimulés derrière les têtes de fleuves en bronze doré. Pour accompagner ses bureaux plats, Cressent proposait plusieurs types de serre-papiers à pendule. Le bureau du Louvre était pourvu d'un serre papier dont il ne subsiste plus que la partie supérieure, surmontée d'une figure de Diane et flanquée de deux groupes représentant un sanglier et un cerf, chacun attaqué par un chien.

Le placage

Pour réaliser ce meuble, Cressent a choisi le placage en frisage. Cette technique d'ébénisterie se sert des veines du bois comme élément décoratif. Ici Cressent a dessiné des chevrons et s'est servi de ce procédé pour souligner la structure du bureau. Cressent utilisait souvent le satiné pour ses placages, encadré d'amarante, plus foncé. Ce sont de nouveau ces deux bois que nous retrouvons sur le bureau du Louvre. Les bronzes se détachent sur l'amarante.

Les bronzes

Cressent attachait beaucoup d'importance au décor de bronze. Ses grands bureaux plats sont toujours ornés de dix motifs de bronze, outre les filets d'encadrement des tiroirs et les baguettes protectrices du plateau et des pieds. Ces motifs sont répartis tout du long de la ceinture : quatre bustes féminins en haut des pieds, appelés "espagnolettes", souriantes et tournant gracieusement la tête. Elles ne sont pas sans rappeler les personnages élégants des fêtes galantes de Watteau. Deux masques au milieu des petits côtés, souriants ou menaçants, sont insérés dans des cartouches déjà Rocaille, des têtes de fleuves barbus ou des crosses ornent de part et d'autre le milieu des grands côtés. Sur le bureau du Louvre, il s'agit de fleuves semblant naître d'une large feuille d'acanthe, dissimulant les petits tiroirs. Ces bronzes très gracieux et d'une ciselure finement réalisée, rappellent la formation de sculpteur de Cressent et demeurent toujours à l'abri des excès du Rocaille.

Bibliographie

- ALCOUFFE D., DION-TENNENBAUM A., LEFEBURE A., Le Mobilier du musée du Louvre, t.1, Dijon, Editions Faton, 1993, p 118 - 123.

- PRADERE A., Les Ebénistes français de Louis XV à la Révolution, Paris, Editions Le Chêne, 1989, p 129.

Cartel

  • Charles CRESSENT

    Bureau plat

    Vers 1740

    Paris

  • Placage de satiné et d'amarante ; bronze doré

    H. : 0,85 m. ; L. : 2,06 m. ; Pr. : 0,95 m.

  • Versement du Mobilier national, 1870

    OA 5521

  • Objets d'art

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet