Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Buste de jeune homme, de trois quarts, regardant vers la droite

Œuvre Buste de jeune homme, de trois quarts, regardant vers la droite

Département des Arts graphiques : XVIIIe siècle

Buste de jeune homme, de trois quarts, regardant vers la droite

Musée du Louvre, dist. RMN-Grand Palais - Photo S. Nagy

Arts graphiques
XVIIIe siècle

Auteur(s) :
Mancini Federica

Daté aux alentours de 1735, ce dessin présente une étonnante intensité de tons, grâce à la technique de la pierre noire rehaussée de blanc. Le type du jeune garçon revient plusieurs fois dans l'oeuvre graphique de Piazzetta, artiste vénitien assez recherché et dont les dessins étaient bien payés selon le témoignage de Pierre-Jean Mariette. Ce grand collectionneur signalait, dans son Abacedario, la facilité de l'artiste à peindre et à dessiner, notamment des grandes têtes d'après des modèles.

Portrait d'un petit chef-d'oeuvre

Ce dessin de petites dimensions est d'une vivacité et d'une fraîcheur tout à fait remarquables. Les traits à la pierre noire sont dessinés avec un effet recherché : ils sont larges et vibrants dans la partie vestimentaire, nets et sûrs pour les détails du visage, rapides et nombreux pour les cheveux. Les volumes de l'habit sont rendus par l'étalement de la pierre noire, le même processus souligne l'abondance de la chevelure. Les ombres du visage, la description des fossettes et des contours des yeux sont mis en valeur par ce moyen graphique, dont l'artiste use avec une maîtrise parfaite dans la description des effets de clair-obscur. Deux feuilles très proches de celle du Louvre témoignent de la fréquence de cette physionomie dans l'oeuvre du maître. Elles aident en outre pour sa datation entre 1730 et 1740. Il s'agit de L'Étude de tête conservée au Fogg Art Museum de Cambridge, datée vers 1740, et d'un projet de Jeune mendiant se trouvant à l'Art Institute de Cleveland.

Dessins en vogue

Parmi les différents thèmes dessinés par Piazzetta, celui du portrait devint le plus connu et le plus célébré. L'abondance des exemples existants, dont un grand nombre est attribué aux élèves de l'artiste, fut motivée sans doute par un but commercial. À partir des années vingt du Settecento, les arts graphiques furent autant appréciés que la peinture, dont la primauté n'avait jusqu'alors pas été contestée : sortis des cabinets des amateurs, les dessins, qui correspondaient au style gracieux et léger du XVIIIe siècle, furent accrochés comme des oeuvres d'art. Piazzetta fut l'un des artistes qui sut le mieux interpréter cette nouvelle vague à Venise. La présence de ses réalisations dans les collections les plus importantes du temps, comme celle de Mariette dans laquelle ce dessin figurait, confirme sa primauté dans le milieu vénitien et international de cette époque.

Bibliographie

- BACOU Roseline, Venise au dix-huitième siècle, peintures, dessins et gravures des collections françaises, cat. exp. Paris, musée de l'Orangerie, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1971, notice 141.

- KNOX George, G. B. Piazzetta, Disegni, Incisioni, Libri, Manoscritti, Vicence, Neri Pozza Editore, 1983.

- VIATTE François, Le Cabinet d'un grand amateur P.-J. Mariette (1694-1774) : Dessins du XVe siècle au XVIIIe siècle, cat. exp. Paris, musée du Louvre, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1967, notice 102.

Cartel

  • PIAZZETTA Giambattista

    Buste de jeune homme, de trois quarts, regardant vers la droite

  • 395267

  • Arts graphiques

    Pour des raisons de conservation, les œuvres de ce département ne sont pas exposées en permanence.

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet