Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Cassolette

Œuvre Cassolette

Département des Objets d'art : XVIIIe siècle : le néo-classicisme

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Cassolette

© 2007 RMN / Martine Beck-Coppola

Objets d'art
XVIIIe siècle : le néo-classicisme

Auteur(s) :
Muriel Barbier

La reine Marie-Antoinette (1755-1793) manifesta un goût particulier pour les pierres dures qu'elle se fit monter en objets pour orner ses cabinets du château de Versailles. La cassolette en agate du musée du Louvre provient du grand Cabinet de la souveraine. Elle est l'œuvre du bijoutier du roi Charles Ouizille (1744-1830) et du peintre miniaturiste Jacques-Joseph De Gault (vers 1738-1812). Cette œuvre, par ses ornements et le choix des matériaux, est emblématique du Néoclassicisme.

La cassolette en agate

La coupe en agate a probablement été taillée par un lapidaire parisien et il se peut que son profil soit inspiré de celui de la coupe des Ptolémées conservée à la Bibliothèque nationale de France. Elle a été transformée en cassolette, grâce à la monture en or ajourée, par le bijoutier Charles Ouizille (1744-1830). Cette cassolette est composée d'un couvercle surmonté d'une graine et souligné par une bordure de feuilles de chêne. Le pourtour de la coupe est orné d'une frise d'entrelacs et de fleurons ajourée. De l'épaule, marquée par une guirlande de fleurs et de fruits, partent les anses à décor de feuilles d'acanthe. La cassolette repose sur quatre petits pieds de biches. L'inspiration toute classique de ce décor en or se marie particulièrement bien avec les sujets mythologiques des miniatures du socle.

Des miniatures à l'antique

Le socle est formé d'une armature en or. De plan carré, il est composé de quatre plaques de jaspe sanguin sur lesquelles se détachent quatre miniatures sous verre et peintes par Jacques-Joseph De Gault (1744-1830). Encadrées par une couronne de roses suspendues à un nœud de ruban, ces miniatures reproduisent des gravures d'après des pierres dures. Sur une face, De Gault a représenté Amour tenant une flèche et demandant son arc à Vénus ; sur la seconde, Homme tentant de retenir l'Amour ; sur la troisième, Vénus confisquant l'arc de l'Amour ; et sur la quatrième, Le Repos d'Hercule. La première et la quatrième miniatures reproduisent deux intailles en cornaline gravées par Jean-Pierre Mariette. La deuxième est inspirée d'une pierre publiée par Levesque de Gravelle, scène qui apparaît sur une boîte de Pierre-François Drais également conservée au Louvre.

Des collaborations fructueuses

Ouizille réalisa de nombreuses tabatières et petits objets en utilisant des techniques variées qui lui apportèrent un grand succès et le titre de bijoutier du roi en 1784. Titre qu'il partagea avec Pierre-François Drais. Jacques-Joseph De Gault fournit à ces bijoutiers des miniatures pour orner leurs œuvres. Deux autres objets conservés au musée du Louvre illustrent cette collaboration et le goût de Marie-Antoinette pour les pierres dures. Tous deux sont signés Ouizille et Drais. Il s'agit d'un coffret formé de plaques d'agate montées à cage et bordées de jaspe sanguin et d'un piédestal de jaspe rouge pourvu d'un socle de granit. Ces deux objets d'une extrême finesse illustrent le raffinement des arts décoratifs sous Louis XVI.

Bibliographie

- Nouvelles acquisitions du département des Objets d'art 1980-1984, Catalogue d'exposition, Paris, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1985, pp. 93-96

Cartel

  • Charles OUIZILLE

    Cassolette

    1784 - 1785

    Paris

  • Charles Ouizille, orfèvre ; Jacques-Joseph de Gault, peintreOr, agate ; jaspe sanguin ; miniatures sous verre

    H. : 27,50 cm. ; L. : 12 cm. ; Pr. : 9,20 cm.

  • Provenance : collection de Marie-AntoinetteCollection du roi Farouk d'EgypteAcquise en 1982 , 1982

    OA 10907

  • Objets d'art

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Informations complémentaires

Signature en bas des deux miniatures : JJD. Poinçons :Maître : Charles Ouizille (CO et un trèfle) (revers du socle) ; charge : Paris 1783-1789 (deux L entrelacés) (idem) ; maison commune : Paris 1784-1785 (P84 couronné) (idem) ; décharge : Paris 1783-1789 (tête de vanneau).