Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Ceinture de mariage

Œuvre Ceinture de mariage

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art chrétien et byzantin

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Ceinture de mariage

© 1992 RMN / Martine Beck-Coppola

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art chrétien et byzantin

Auteur(s) :
Marie-Bénédicte Astier

Composée de médaillons d'or ornés de reliefs, cette ceinture a probablement été créée à la fin du VIe siècle à l'occasion d'un mariage. Les grands médaillons figurent une scène nuptiale dans laquelle le Christ joint les mains de deux époux en signe de bénédiction. Cette cérémonie chrétienne est associée à l'imagerie païenne héritée de la tradition antique et longtemps exploitée pour ses qualités ornementales : les petits médaillons sont décorés de personnages dionysiaques et allégoriques.

Une ceinture de mariage

Cette ceinture est composée de vingt-deux médaillons circulaires en or décorés de reliefs obtenus par la technique du repoussé. Quelques ceintures similaires ont été découvertes dans le monde byzantin, constituées le plus souvent de monnaies à l'effigie des empereurs, parfois aussi de médaillons ornés de motifs floraux ou géométriques. La mode des bijoux monétaires et des ceintures métalliques est née en Occident dès le IIIe siècle apr. J.-C. Ce type de créations est attesté en Gaule par exemple, et dans le nord de l'Italie. La vogue de ces bijoux se répand ensuite largement, aux VIe et VIIe siècles apr. J.-C., en particulier dans la partie orientale de l'Empire. Cette ceinture provient de Balanée, en Syrie. Elle a probablement été réalisée à la fin du VIe siècle apr. J.-C., à l'occasion d'un mariage où elle a pu être offerte en cadeau, au même titre que certaines bagues qui présentent un décor comparable à celui des deux grands médaillons centraux.

Une cérémonie chrétienne

La scène figure la célébration d'un mariage. Le Christ, nimbé, est entouré de deux époux dont il joint les mains droites en signe de bénédiction. Ce motif, désigné en latin par l'expression dextrarum junctio, est emprunté à la tradition romaine : la "jonction des mains droites" représente le mariage païen. Sur certains sarcophages, une divinité préside parfois à la cérémonie, notamment Junon pronuba. Un personnage intermédiaire apparaît au Ve siècle, l'empereur ou le Christ lui-même comme ici, qui unit les époux. Outre la présence du Christ, le caractère religieux du sujet est indiqué sur cette ceinture par les trois petites croix qui surmontent les têtes des personnages et par l'inscription en grec qui appelle la grâce du Seigneur sur celle qui portera la ceinture ("Porte-la en bonne santé" et "la grâce de Dieu").

L'exploitation du répertoire païen

Cette iconographie chrétienne est associée à un vocabulaire païen hérité de la tradition antique et longtemps exploité pour ses qualités ornementales en orfèvrerie comme pour le décor sculpté des sarcophages. Les petits médaillons sont décorés de bustes de face représentant un personnage du cortège de Dionysos (vraisemblablement une ménade), couronné de pampres et tenant le thyrse. Ces effigies bachiques alternent avec des têtes de profil portant une couronne surmontée de trois tours, conformément à l'iconographie classique de l'allégorie d'une cité, la Fortune (la Tychè, en grec) d'une ville.

Bibliographie

Byzance. L'Art byzantin dans les collections françaises, Paris, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1992, pp. 133-134, n 89.

Cartel

  • Ceinture de mariage

    Fin du VIe siècle après J.-C.

    Balanée (?), Syrie

  • Or, martelage, soudure, repoussé, granulation

    l. : 74 cm.

  • Anciennes collections Pérétié et L. de Clercq ; don H. de Boisgelin, 1967

    Bj 2270

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Informations complémentaires

Une inscription grecque apparaît sur les deux grands médaillons.