Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Chasse au héron avec l'archiduc Léopold-Guillaume

Œuvre Chasse au héron avec l'archiduc Léopold-Guillaume

Département des Peintures : Peinture flamande

Chasse au héron avec l'archiduc Léopold-Guillaume

© 2005 Musée du Louvre / Angèle Dequier

Peintures
Peinture flamande

Auteur(s) :
Adeline Collange

Cette Chasse au héron est une allégorie politique datant de 1652 - 1656 : sur la gauche, à cheval et en chapeau, l'archiduc Léopold-Guillaume, gouverneur des Pays-Bas du Sud pour le roi d'Espagne jusqu'en 1656 ; au fond, sa capitale, Bruxelles. Dans le langage emblématique du temps, la lutte entre héron et faucon symbolise une lutte incertaine, favorable ici au héron (flamand) à la fois assailli par les faucons français au sud et hollandais au nord et en passe de s'en tirer malgré tout.

Une chasse au faucon

Le tableau dépeint une scène de chasse au vol, activité ô combien aristocratique. Le cavalier de l'extrême gauche est l'archiduc Léopold-Guillaume, gouverneur des Pays-Bas espagnols, accompagné de deux courtisans. Derrière eux on distingue la silhouette de Bruxelles, lieu de résidence de l'archiduc. À droite, un chasseur s'approche en courant du combat faisant rage au centre du tableau, qui oppose un héron à deux faucons. La lutte animale montre un grand souci de naturalisme. L'un des deux faucons est dos au sol, faisant front au violent assaut du héron en battant l'air de ses serres. L'autre faucon, toutes ailes déployées, attaque férocement l'échassier à coups de bec.

Une allégorie politique subtile

Malgré l'animation réaliste de la scène et la description naturaliste des animaux, on est frappé par les disproportions de la composition. Les oiseaux sont en effet bien trop gros par rapport aux autres éléments, ce qui est accentué par leur position centrale. Cette mise en valeur nous invite à aller au-delà d'une simple interprétation d'un noble exercice de fauconnerie. L'explication se trouve dans un livre d'emblèmes, le Symbolorum et Emblematum de Camerius. Le combat entre un héron et un faucon y est utilisé pour illustrer l'issue incertaine des batailles, dans lesquelles "il n'est pas rare que celui qui était sur le point de vaincre soit vaincu". Ainsi le héron incarne-t-il la résistance des Pays-Bas espagnols, défendus par Léopold-Guillaume, dans la guerre inéquitable les opposant à la France et la Hollande qui attaquaient à la fois sur les fronts nord et sud, tout comme les faucons qui semblent combattre ensemble. La lutte était encore indécise, et tous les espoirs se portaient sur les victoires de l'archiduc.

Une palette restreinte et délicate

Teniers le Jeune reste surtout célèbre pour ses nombreux et amusants sujets populaires, multipliant scènes de kermesse, de cabarets ou de réjouissances paysannes. Ce tableau montre une autre facette de son art, alors qu'il était au service de Léopold-Guillaume. Il a peint plusieurs portraits de l'archiduc, célébrant ses faits d'armes ou son mécénat avisé. Mais ici l'éloge est plus subtil, renouvelant le genre du paysage animé. La palette des couleurs est restreinte, essentiellement fondée sur des tonalités grises : vert argenté des feuillages, gris bleuté du ciel auquel fait écho le plumage du héron. La facture est large et légère, faisant vibrer l'atmosphère délicate qui baigne la scène, et démontrant tout le talent de paysagiste de Teniers.

Bibliographie

- KLINGE Margret (dir.), David Teniers the Younger : paintings - drawings, Anvers, Snoeck-Ducaju, 1991.

Cartel

  • David II TENIERS (TENIERS le Jeune) (Anvers, 1610 - Bruxelles, 1690)

    Chasse au héron avec l'archiduc Léopold-Guillaume

  • H. : 0,82 m. ; L. : 1,20 m.

  • Collection de Louis XVI : acquis à Paris en 1784

    INV. 1887

  • Peintures

    Aile Richelieu
    2e étage
    Van Dyck
    Salle 24

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Informations complémentaires

signé : D.TENIERS.F.