Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Christ

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Christ

© 2000 Musée du Louvre / Martine Beck-Coppola

Objets d'art
Moyen Age

Auteur(s) :
Muriel Barbier

Par ses dimensions et son origine, ce Christ en cuivre émaillé est une pièce majeure de "l'Oeuvre de Limoges". Il provient très probablement d'une croix de l'abbaye de Grandmont (Haute-Vienne), grand client des ateliers limousins. Ce Christ, réalisé vers 1220-1230, est par son style et sa technique proche des figures d'apôtres, réalisés pour le grand autel de la même abbaye, et révèle les premières tendances gothiques à Limoges dans les premières décennies du XIIIe siècle.

L'abbaye de Grandmont

L'abbaye de Grandmont, près de Limoges, a été fondée par Étienne de Muret (mort en 1124). L'église prieurale, dont la construction était pratiquement achevée en 1166, reçut, à différentes époques, plusieurs œuvres en émail champlevé sur cuivre. L'abbaye eut une grande influence sur le développement de "l'Œuvre de Limoges" (Opus Lemovicense). On commanda pour l'église, vers 1190, un grand autel évoquant la vie d'Étienne de Muret. Vers 1220-1225, prit place la réalisation de l'autel majeur avec le collège apostolique. Grandmont conservait encore après la Révolution la Grande Croix de l'Autel de Prime, ornée d'émaux de Limoges. Cette grande croix est décrite à la fin du XVIe siècle par le moine Pardoux de La Garde, puis en 1790 par l'abbé Legros qui note que cette croix portait en effet un Christ couronné et qu'elle mesurait 2,70 m.

Un Christ monumental

La taille du Christ  du Louvre correspond à la grande hauteur de la croix. Cette figure est repoussée avec une grande force plastique qui le rapproche des Apôtres de Grandmont dont deux sont conservés au musée du Petit Palais de Paris et un autre au Louvre. Une demi-coque de cuivre est soudée au revers de la tête du Christ qui lui donne le volume d'une ronde-bosse. Le Christ n'était pas la seule figure de cette croix qui était vraisemblablement ornée de deux autres figures puis d'une inscription. Une de ces figures étant probablement le Diacre des Billanges (Haute-Vienne, conservé dans l'église de la Nativité de Saint-Jean-Baptiste), légèrement plus petit que le Christ. Le revêtement en cuivre de cette croix a été acheté à la Révolution par Coutaud, un fondeur de Limoges.

Une oeuvre caractéristique du premier art gothique en Limousin

Le Christ  est obtenu grâce à un vigoureux travail du cuivre au repoussé qui permit de dégager la statuette de la plaque de cuivre. Le corps est souplement modelé, légèrement fléchi et drapé d'un perizonium fluide. Le visage est serein et les yeux sont éclairés d'une perle d'émail. Les mèches de la chevelure et la barbe sont rehaussées de fins traits gravés. La qualité des reprises à la gravure est d'ailleurs un autre point commun avec les Apôtres de l'autel majeur de Grandmont. Ce visage est en rupture avec les traditions romanes et révèle un plus grand intérêt pour la réalité humaine et pour l'expression. Cette œuvre a été réalisée dans la période où les artistes de Limoges adoptèrent des plis fins, souplement incurvés et des visages pleins à l'expression grave et sereine. Ces nouveautés marquent l'ouverture des ateliers limousins au courant du premier art gothique. Le Christ du Louvre fait partie des plus belles créations limousines du début du XIIIe siècle.

Bibliographie

- Nouvelles acquisitions du département des Objets d'art 1995-2002, Paris, Editions de la Réunion des Musées nationaux, 2003, p. 34-36.

- TABURET-DELAHAYE Elisabeth, Un Christ de l'abbaye de Grandmont, oeuvre de Limoges du XIIIe siècle, in Revue du Louvre, 2000, n 3, p. 16-18.

- TABURET-DELAHAYE Elisabeth, Un Christ du début du XIIIe siècle et trois Apôtres de Grandmont, in L'Objet d'art de la Saison, n 15.

Cartel

  • Limoges (vers 1220 - 1230)

    Christ

  • Cuivre repoussé, gravé, champlevé, émaillé et doré ; cabochons et perles de verre

    H. : 35,60 cm. ; L. : 25,80 cm.

  • Don de la Société des Amis du Louvre, 2000

    OA 11935

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Suger
    Salle 2
    Vitrine 22

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet