Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Coffret de la tabatière de Louis XVIII

Œuvre Coffret de la tabatière de Louis XVIII

Département des Objets d'art : XVIIIe siècle : le néo-classicisme

Coffret de la tabatière du Roi

Objets d'art
XVIIIe siècle : le néo-classicisme

Auteur(s) :
Muriel Barbier

Le coffret de la tabatière de Louis XVIII est l'oeuvre la plus prestigieuse qui soit sortie de la manufacture de Sèvres sous la Restauration. Ce coffret destiné à contenir la tabatière du roi abritait également des miniatures peintes destinées à être enchâssées alternativement sur le couvercle de cette tabatière. Cette oeuvre nécessita l'intervention de plusieurs artistes sous la direction d'Alexandre Brongniart (1770-1847), alors à la tête de la manufacture de Sèvres.

L'élaboration de la pièce

La genèse de cette pièce est quelque peu incertaine puisqu'il est difficile de savoir s'il s'agit d'une commande royale ou d'une initiative personnelle d'Alexandre Brongniart. Ce coffret était destiné à recevoir la tabatière de Louis XVIII enchâssée dans le couvercle et des miniatures peintes sur porcelaine, disposées par huit, sur trois tablettes coulissantes. Cinq personnes sont intervenues dans l'élaboration de cette pièce : Jean-Charles-François Leloy, ornemaniste qui conçut la forme générale, Louis-Honoré Boquet, monteur et ciseleur en bronze, à qui fut confiée la monture de l'objet, Évariste Fragonard qui fut chargé de peindre la composition générale ensuite traduite sur porcelaine par Antoine Béranger, peintre spécialiste de l'imitation de camées sur porcelaine, et Marie-Victoire Jaquotot, peintre sur porcelaine qui réalisa les miniatures.

Le coffret et son programme iconographique

Le coffret rectangulaire repose sur quatre petites pattes de lion ailées surmontées de têtes du même animal. Un des longs côtés peut s'ouvrir pour laisser voir les trois tablettes coulissantes. Le fond des côtés et du couvercle est de couleur lie-de-vin. Les ornements dorés sont des frises de rinceaux végétaux, des étoiles et des doubles "L" dans des couronnes de laurier, chiffre de Louis XVIII. Le couvercle et trois des côtés présentent en outre des peintures imitant les camées antiques. Le programme iconographique n'est pas du tout en lien avec la fonction de l'objet mais illustre une vieille théorie de Brongniart selon laquelle la peinture sur porcelaine était inaltérable, au contraire de celle apposée sur tout autre support. La composition du couvercle représente donc la Peinture personnifiée appliquant son art sur la porcelaine et recevant de Cybèle la matière à peindre, de Pluton des métaux qui doivent lui fournir les couleurs et de Vulcain une plaque et un vase peints et cuits. Sur trois des côtés ont été peints façon camée des médaillons avec les têtes de Cybèle, Pluton et Vulcain.

Les miniatures

Le coffret fut conçu pour être l'écrin des miniatures. Elles sont l'oeuvre de Marie-Victoire Jaquotot qui partageait les idées de Brongniart sur l'inaltérabilité de la peinture sur porcelaine. Leur nombre total est de quarante-huit, mais le coffret ne peut en contenir que vingt-quatre. Vingt-trois plaques sont datées d'entre 1818 et 1823, les autres ont été commandées sous le règne de Charles X entre 1827 et 1836 pour être exposées au musée Charles X. Elles sont toutes aujourd'hui conservées au département des Arts graphiques du musée du Louvre et reproduisent des tableaux célèbres de souverains comme Henri IV d'après Pourbus, Marie-Antoinette d'après Élisabeth Vigée-Lebrun ou Marie Leczinska d'après Jean-Marc Nattier. Ces miniatures, un peu conçues comme des copies de secours au cas où les vraies oeuvres venaient à disparaître, furent très admirées sous la Restauration.

Bibliographie

Un Âge d'or des arts décoratifs : 1814-1848, Paris, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1991, pp. 175-176.

Cartel

  • Manufacture de Sèvres

    Coffret de la tabatière du Roi

    1819 - 1820

    Sèvres

  • Porcelaine dure, argent doré

  • Provenant du musée des Souverains

    Composition de J.-Ch. LeloySujets par A. Béranger, d'après E. Fragonard

    MS 214

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Louis XVIII
    Salle 76
    Vitrine 2

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet