Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Coupe

Œuvre Coupe

Département des Objets d'art : XVIIe siècle

Coupe ovale en sardoine

© 1997 RMN / Daniel Arnaudet

Objets d'art
XVIIe siècle

Auteur(s) :
Muriel Barbier

Cette coupe est entrée dans la collection de Louis XIV, grand amateur de pierres dures, avant 1673. Elle est en sardoine et de forme ovale. La coupe elle-même provient d'Iraq où elle fut taillée au IXe siècle. La monture est l'œuvre de l'atelier dit "blanc et rose" et date des années 1665. Le décor émaillé agrémenté de camées est typique du XVIIe siècle, et sa préciosité est un écho à celle de la pierre.

Une coupe taillée en Iraq

La coupe a été taillée dans une sardoine brun foncé à cristallisations transparentes. L'ouverture est cernée d'un bord plat. Elle est percée de sept trous montrant qu'elle devait déjà être pourvue d'un bord et d'une anse en orfèvrerie avant de recevoir la garniture actuelle. Légèrement cintrée et bordée d'une moulure arrondie, la coupe est, en outre, ornée d'un décor sculpté en faible relief représentant une frise de feuilles juxtaposées alternant avec des disques saillants. Ce type de décor se retrouve sur un vase en cristal de roche conservé au trésor de Saint-Marc à Venise, ainsi que sur des vases et des fresques de Samarra. Cette ville, située à 100 kilomètres de Bagdad en Iraq, fut construite, puis occupée de 836 à 892. Les vases qui ont pu y être réalisés constituent un jalon entre ceux de l'époque sassanide et ceux de l'époque fatimide.

La monture émaillée

La monture, en revanche, a été réalisée vers 1665 en France, par l'atelier dit "blanc et rose", comme les coupes MR 126 et MR 222. Les artistes de cet atelier ont ajouté un piédouche, deux anses et un couvercle en or émaillé. Au niveau de la tige du pied, de la corolle du couvercle et de l'intérieur des anses se trouve le même décor en émail peint de grandes feuilles rose et blanc. Le reste du pied, la bordure du couvercle et l'extérieur des anses sont ornés d'émaux appliqués sur des bas-reliefs dessinant des fleurs et des feuilles polychromes. Les ornements naturalistes réalisés, en émail peint ou dans d'autres matériaux, sont caractéristiques du XVIIe siècle.

Les camées de la monture

La coupe est complétée par un décor de camées en agate du XVIe siècle. Le couvercle est orné de neuf camées. Le camée central est taillé en deux registres : dans la partie supérieure se tient Mercure debout sur un char et saluant le signe des Gémeaux ; dans la partie inférieure, on aperçoit un paysage de mer et un port. Il s'agit peut-être d'une allégorie mettant en scène une personne née sous le signe des Gémeaux. Les dix camées fixés parmi le décor émaillé du couvercle représentent des personnages en buste, dont Minerve, Apollon, Elisabeth Ire (1533-1603). Il existe d'ailleurs de nombreux camées à l'effigie de cette souveraine. Sur le pied se trouvent sept camées également taillés de bustes, dont celui d'Henri IV et d'Elisabeth Ire.

Bibliographie

ALCOUFFE Daniel, Les Gemmes de la Couronne, Editions de la Réunion des musées nationaux, 2001, p. 179-180.

Cartel

  • Coupe ovale en sardoine

    IXe - Xe siècle

    Irak

  • Monture : or émaillé ; Paris, vers 1665, avec camées du XVIe siècle

    H. : 14,50 cm. ; L. : 18,50 cm. ; l. : 17,50 cm.

  • Entrée dans la collection de Louis XIV avant 1673

    MR 129

  • Objets d'art

    Aile Denon
    1er étage
    Galerie d'Apollon
    Salle 66

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Informations complémentaires

Numéro gravé à l'intérieur du bord du couvercle : 431 (numéro de l'inventaire de 1791)