Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Coupe à figures noires du type "chalcidien"

Œuvre Coupe à figures noires du type "chalcidien"

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art grec archaïque (du VIIe au VIe siècle av. J.-C.)

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Coupe à figures noires

© 1994 RMN / Hervé Lewandowski

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art grec archaïque (du VIIe au VIe siècle av. J.-C.)

Auteur(s) :
Alexandra Kardianou-Michel

Cette coupe est caractéristique d'une des productions d'Italie du sud appelée "chalcidienne". Les oreilles humaines ou de satyres flanquant d'énormes yeux qui ornent la vasque témoignent d'un raffinement de dessin remarquable.
La céramique "chalcidienne" reprend des formes inventées par les ateliers corinthiens. En revanche, le style imite la production attique à figures noires. Le succès de cette céramique "chalcidienne" est confirmé par les exportations massives vers l'Étrurie.

La céramique "chalcidienne"

Les colons venant de Chalkis, capitale de l'île d'Eubée, et installés en Italie du sud ont créé leurs propres ateliers. Ceux-ci, poussés par la concurrence et désireux de gagner la clientèle occidentale, ont essayé d'adapter la production au goût des clients en donnant une grande sensibilité aux scènes narratives. Les fouilles effectuées ont mis au jour un grand nombre de vases attestant une production florissante sur quarante ans et une diffusion large en Occident. À Reggio di Calabria, plus de cent vases "chalcidiens" ont été découverts.
Les ateliers reçoivent les influences des ateliers corinthiens, en particulier durant leur dernière phase (550-530 av. J.-C.). En même temps les artistes chalcidiens connaissent et imitent le style attique à figures noires, dont le succès incontestable est démontré par les exportations massives vers l'Étrurie. C'est la seule céramique qui puisse rivaliser avec la céramique attique de la seconde moitié du VIe siècle.
Plusieurs de ces vases portent des inscriptions en alphabet chalcidien. Pour cette raison, il fut un temps supposé qu'ils étaient fabriqués en Eubée ou à Chalkis même. Mais rien en Eubée ne permet de le penser.

Le décor

Les scènes de conversation, de cavaliers, de départs en char ou de combats de guerriers sont plus fréquentes que les scènes mythologiques ou héroïques. Les zones animalières constituent un décor secondaire à côté des représentations figurées ou occupent seules la surface des petits vases. Ces frises ainsi que l'abondance d'éléments ornementaux accessoires démontrent un grand sens décoratif. Les détails des figures sont en général peu soignés mais les compositions sont élégantes et symétriques. La polychromie est abondante, le dessin précis et raffiné et les représentations plaisantes malgré un aspect un peu "provincial" et conservateur. Les formes les plus fréquentes sont l'amphore à col, l'hydrie et la coupe.

La coupe à yeux "chalcidienne"

Elle imite, sauf par son pied tronconique, la coupe attique du type A et constitue un groupe de vases d'un raffinement de dessin remarquable. Les yeux, contrairement à ceux des coupes attiques, sont souvent flanqués d'oreilles humaines ou de satyres qui, avec le nez, constituent une de leurs caractéristiques.
Décoratifs autant qu'apotropaïques (prophylactiques), les yeux sont une série de cercles concentriques, le disque intérieur noir étant censé représenter la prunelle dilatée. L'aspect anthropomorphe du vase est accentué par la présence des oreilles stylisées, ornées de boucles d'oreille, et du nez.
Ces yeux protègent-ils contre le mauvais œil, les maléfices du breuvage que le vase contient ? Simples garde-fou, rappellent-ils l'exaltation dionysiaque, créent-ils l'effet d'un "masque vivant" quand le buveur lève sa coupe pour boire ou évoquent-ils le visage du dieu Dionysos lui-même ? On remarque que sur l'autre face le nez est remplacé par le canthare, le vase par excellence de Dionysos.

Bibliographie

Boardman John, Aux origines de la peinture sur vase en Grèce, 1999.
Ferrari G., Eye-Cup, dans Revue Archéologique, 1986.
Iozzo M., Ceramica "Calcidese", 1994.
Isler-Kerenyi K., Dionysos nella Grecia arcaica, 2001.
Rumpf A., Chalkidische Vasen, 1927.

Cartel

  • Groupe de la Coupe de Phineus

    Coupe à figures noires

    Vers 530 avant J.-C.

    Reggio di Calabria (Rhégion)

  • D. : 27 cm. ; H. : 10 cm.

  • Collection Campana, 1861

    F 144

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Sully
    1er étage
    Galerie Campana III
    Salle 42
    Vitrine 3 : Eubéen et "chalcidien" à figures noires

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet