Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Coupe à scènes de chasse

Œuvre Coupe à scènes de chasse

Département des Arts de l'Islam : 1000-1250 : Recomposition politique et naissance des sultanats

Coupe à scènes de chasse

© 2009 Musée du Louvre / Hughes Dubois

Arts de l'Islam
1000-1250 : Recomposition politique et naissance des sultanats

Cette coupe illustre parfaitement les qualités des céramiques à pâte siliceuse. Rendue très dure par la cuisson, cette pâte permet d’obtenir des objets à parois fines. Ici, un habile jeu de transparence et de relief anime le décor de scènes de chasse, probablement inspiré par la littérature de l’époque.

Cette coupe illustre parfaitement les qualités d’un type de pâte largement adopté par l’Iran pour la production de céramique destinée aux élites, et ce, peut-être dès le 11e siècle. Il s’agit de céramiques façonnées dans une pâte artificielle rendue très dure par la cuisson, comportant huit à dix parts de quartz, pour une part de verre pulvérisé et une part d’argile fine et blanche ; cette dernière assure la plasticité minimale nécessaire au façonnage. La qualité de dureté de cette pâte permet de façonner, par moulage, des objets à paroi très fine ; elle est ici percée pour accroître l’effet de transparence.  C’est la blancheur de la pâte que l’on peut admirer sous la glaçure transparente qui recouvre l’objet.

On connaît quelques rares exemples de coupes reprenant, dans la même technique, ce décor de scènes de chasse mises en scène sous la forme d’une dynamique cavalcade, mais aucune n’égale la finesse de celle-ci, particulièrement frappante dans le traitement du pelage des félins. Par ailleurs, des détails savoureux viennent meubler l’arrière-plan de la scène : lièvre fuyant, palmettes épanouies.

Le décor s’inspire très probablement de la littérature : on pense ici, sans en avoir la certitude, aux célèbres chasses du souverain de l’Iran pré-islamique, Bahram Gur (Bahram V). C’est à cette époque que le grand poète Nezâmi compose en persan en 1197, Le Pavillon des Sept Princesses (Haft Paykar ou « Les Sept Icônes »), récit poétique en sept temps où le grand roi, « massacreur de fauves », est initié à la sagesse.
 

Bibliographie

. Makariou S. (dir.), Les Arts de l’Islam au musée du Louvre, Paris, musée du Louvre éditions et Hazan, 2012 (à paraître).

Cartel

  • Coupe à scènes de chasse

    Seconde moitié du 12e - début 13e siècle

    Iran

  • Céramique siliceuse, décor moulé, gravé et percé sous glaçure transparente, rehauts de cobalt

    H. 10,8 cm ; D. ouverture 14,9 cm

  • Achat, 2005

    MAO 2073

  • Arts de l'Islam

    Aile Denon

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet