Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Cratère en calice dit "Vase Borghèse"

Œuvre Cratère en calice dit "Vase Borghèse"

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art hellénistique (du IIIe au Ier siècle av. J.-C.)

Vase décoré du cortège de Dionysos, dit « Vase Borghèse »

© 1992 RMN / Hervé Lewandowski

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art hellénistique (du IIIe au Ier siècle av. J.-C.)

Auteur(s) :
Marie-Bénédicte Astier

Ce cratère monumental de la collection Borghèse témoigne du marché de l'art florissant dû au goût des Romains pour les décors de jardin luxueux, à la fin de l'époque hellénistique. Les ateliers d'Athènes sont passés maîtres dans la création de ces ornements, massivement exportés vers l'Italie. Les reliefs qui décorent ce vase représentent un cortège bachique. Au rythme de la musique, satyres et ménades accompagnent de leur danse Dionysos et Ariane qui président à l'ivresse collective.

L'histoire moderne du Vase Borghèse

Découvert en 1566 dans les Jardins de Salluste à Rome, ce cratère monumental est acheté, comme le Gladiateur Borghèse ou le Galate blessé (conservés au Louvre), par Napoléon Ier à son beau-frère le prince Camille Borghèse en 1808 avec l'ensemble de sa collection. Depuis le milieu du XVIIe siècle, le Vase Borghèse est l'un des vases antiques en marbre les plus admirés. Copié et imité de nombreuses fois, notamment pour agrémenter le bassin de Latone à Versailles, son image se multiplie dans l'Europe moderne par la gravure, la pierre ou le biscuit.

Décor de cortège bachique

Ce cratère en calice a perdu les anses qui étaient attachées aux mascarons en têtes de silènes au sommet des godrons, de part et d'autre de la vasque. La forme du vase comme le répertoire décoratif s'inspirent des grands vases de métal utilisés lors des banquets dès le IVe siècle av. J.-C. Les reliefs qui décorent la panse mettent en scène un cortège bachique surmonté d'un rinceau de vigne. Au rythme de la musique, satyres et ménades accompagnent de leur danse enjouée Dionysos, qui préside à l'ivresse collective. Seul un silène s'effondre, ivre, soutenu par un jeune congénère, rappelant les débordements qui caractérisent souvent le thiase. Dionysos est représenté à demi nu, couronné de lierre et de pampres de vigne, tenant le thyrse, un bâton orné d'une pomme de pin. A ses côtés, Ariane, son épouse, joue de la lyre. Les modèles du décor sont empruntés à l'art hellénistique du milieu du IIe siècle av. J.-C.

Un vase de jardin

Créé au Ier siècle av. J.-C., le Vase Borghèse témoigne du marché de l'art florissant que suscite, à la fin de l'époque hellénistique, le goût de la société romaine pour les décors luxueux destinés à l'ornementation des villas et des jardins. Plusieurs vases en marbre comparables au cratère du Louvre ont été découverts dans l'épave d'un bateau, parti sans doute du Pirée vers l'Italie et coulé au large de Mahdia en Tunisie. Ces grands vases décoratifs, très appréciés des Romains pour agrémenter leurs jardins, sont fabriqués en série dans les ateliers d'Athènes, puis massivement exportés vers l'Italie. Les marbriers athéniens se spécialisent dans la production de ces ornements. L'hellénisation rapide de la classe dirigeante romaine, à travers les conquêtes, stimule le développement de styles rétrospectifs : afin de satisfaire la demande grandissante d'œuvres grecques, que les pillages des généraux romains ne parviennent à assouvir, les artistes exploitent le répertoire des périodes antérieures de l'art grec.

Bibliographie

HAMIAUX M., Les sculptures grecques, II, Paris, 1998, pp. 199-201, n 217.
HOLTZMANN B., PASQUIER A., L'Art grec, manuels de l'Ecole du Louvre, Paris, 1998, pp. 282-283.
Das Wrack, Der antike Schiffsfund von Mahdia, exposition de Bonn, Cologne, 1994, pp. 3-16.
GRASSINGER D., Römische Marmokratere, Monumenta Artis Romanae, XVIII, Mayence-sur-Main, 1991, pp. 181-183, n 23, et passim, fig. 23, 60, pl. 1, 83-90, 221.
TRUSZKOWSKI E., "Sur la date du cratère Borghèse", Histoire de l'Art, 3, 1988, pp. 3-16, fig. 1-10.
HASKELL Fr., PENNY N., Pour l'amour de l'art antique : la statuaire gréco-romaine et le goût européen 1500-1900, Paris, 1988, pp. 347-348, n 169, fig. éd. anglaise, Taste and the antique : the lure of classical sculpture 1500-1900, New Haven, 1981.
FUCHS W., "Die Vorbilder der neuattischen Reliefs", Jahrbuch des Deutschen Archäologischen Instituts, suppl. 20, 1959, pp. 108-118, n 1, pl. 23 b, 24 b.

Cartel

  • JORDAENS Jacob I

    Vase décoré du cortège de Dionysos, dit « Vase Borghèse »

    Vers 40 av. J.-C., région d’Athènes (Grèce)

    Découvert vers 1566 à l’emplacement des jardins de Salluste à Rome (Italie)

  • Marbre du mont Pentélique près d’Athènes (Grèce)

    172 H(TOTAL)-135 D

  • Achat, 1807, collection Borghèse, ancienne collection Carlo Mutti , 1807

    Inventaire MR 985 (n° usuel Ma 86)

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Denon
    Rez-de-chaussée
    Galerie Daru
    Salle B

Informations pratiques

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Entrez au musée en moins de 30 minutes
en achetant votre billet en ligne :

Achetez votre billet