Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Cratère en cloche campanien à figures rouges

Œuvre Cratère en cloche campanien à figures rouges

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art grec classique (du Ve au IVe siècle av. J.-C.)

Cratère en cloche à figures rouges

© 2004 RMN / Hervé Lewandowski

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art grec classique (du Ve au IVe siècle av. J.-C.)

Auteur(s) :
Sophie Marmois-Sicsic

Le musée du Louvre a acquis en 1985 ce grand cratère italiote (Italie du sud) afin d'enrichir la collection de céramiques campaniennes d'une représentation exceptionnelle du Massacre des Prétendants par Ulysse. Ce sujet célèbre, mais peu représenté dans la céramique figurée, est mis en scène par une composition ambitieuse qui mêle la technique des figures rouges à celle de la polychromie. Ce cratère en cloche est attribué au Peintre d'Ixion, artiste campanien de la fin du IVe siècle av. J.-C..

Le Massacre des Prétendants

Le peintre traite, sur ce cratère en cloche de taille imposante, l'épisode sanglant du Massacre des Prétendants raconté par Homère dans le chant XXII de l'Odyssée. Dans le mégaron, ou salle d'apparat, du palais d'Ithaque, Ulysse, accompagné de son fils Télémaque et du porcher Eumée, affronte les Prétendants à la main de Pénélope. Les douze jeunes gens désarmés, surpris au moment du banquet, occupent les deux tiers de la composition et s'efforcent de résister à l'attaque des trois personnages. Ils offrent tous la même apparence physique, mais sont représentés dans des attitudes très variées. Leur chevelure rousse, courte et bouclée est ceinte d'une couronne de feuilles, et leur visage présente parfois la même expression de douleur. Certains d'entre eux agonisent sur les klinés (lits de banquet) disposées au centre, tandis que d'autres utilisent les tables basses et la vaisselle métallique pour se protéger et se défendre. L'attaque brutale d'Ulysse a provoqué un tel chaos qu'une partie de la vaisselle de banquet gît sur le sol.
À droite, devant la porte à deux battants indiquant le lieu du massacre, se tiennent les trois assaillants, Ulysse vu de dos, dans la position du tireur à l'arc, décoche ses flèches vers les jeunes gens, à ses côtés Télémaque avance le dos courbé, se protégeant derrière un immense bouclier métallique, au-dessus, Eumée, au visage ridé et à la barbe blanche, brandit une sorte de massue.

Le Peintre d'Ixion

Le vase éponyme de ce peintre anonyme est une amphore conservée à Berlin, sur laquelle la face principale présente le châtiment d'Ixion. Le Peintre d'Ixion travaille dans la région de Capoue (Campanie) et illustre ses vases de compositions ambitieuses empruntées au mythe et à l'épopée. Il peint surtout des amphores (Louvre K 300), des cratères (Louvre et Oxford) et des hydries. Son style se caractérise par la représentation de personnages à l'anatomie souple et au visage au nez large et aux lèvres charnues. Le décor secondaire de ses cratères est constitué d'une frise de méandre, alternant avec des motifs de damier et d'étoile dans la partie basse de la vasque, et d'un motif végétal composé de palmettes et de volutes sous les anses. Le revers du vase du Louvre est décoré plus sobrement d'une scène de conversation entre quatre personnages réunis en couples, couronnés et enveloppés dans leur himation. Le Peintre d'Ixion est un des artistes les plus importants de la céramique de Campanie. Sa carrière s'est déroulée durant le dernier tiers du IVe siècle av. J.-C.

Une création picturale

Le peintre a réalisé ici une oeuvre exceptionnelle par le choix du sujet, par sa composition ambitieuse, mais aussi par les effets picturaux mis en évidence par l'utilisation de la polychromie. Les figures rouges sont rehaussées de nombreuses couleurs : des rouges aux tonalités différentes pour noter les chairs ou le sang, du blanc pour les lits, les flèches ou la vaisselle, du jaune pour accentuer l'éclat des éléments métalliques. L'importance croissante de la polychromie des vases au IVe siècle av. J.-C. et les nouvelles recherches techniques conduites par les artistes d'Italie du sud démontrent un intérêt de plus en plus important pour les effets picturaux.

Bibliographie

- Ulisse, il mito e la memoria, catalogue d'exposition, Rome, 1996, pp. 396-432, 445, n 6-21.

- Homère chez Calvin, catalogue d'exposition, Genève, 2000, p. 176, p. 177, p. 265, n C34.

Cartel

  • Peintre d'Ixion

    Cratère en cloche à figures rouges

    Vers 330 avant J.-C.

    Campanie (Capoue ?)

  • H. : 44,50 cm. ; D. : 45,80 cm. ; L. : 43,30 cm.

  • Acquisition 1985

    CA 7124

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Sully
    1er étage
    Galerie Campana V
    Salle 44
    Vitrine 24

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Informations complémentaires

Face A : Massacre des Prétendants par Ulysse, Télémaque et EuméeFace B : Deux jeunes gens et deux femmes