Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Croix de chasuble : L'Annonciation, La Visitation, L'Adoration...

Œuvre Croix de chasuble : L'Annonciation, La Visitation, L'Adoration des Mages

Département des Objets d'art : Moyen Age

Croix de chasuble : Annonciation, Visitation, Adoration des Mages

© 1988 RMN / Konstantinos Ignatiadis

Objets d'art
Moyen Age

Auteur(s) :
Marie-Hélène de Ribou

Cette broderie en forme de croix latine ornait à l'origine une chasuble aujourd'hui disparue. Elle représente trois scènes se rapportant à la vie de la Vierge Marie et à l'enfance du Christ : en bas, L'Annonciation, au-dessus, La Visitation, et sur la traverse horizontale, L'Adoration des Mages. Elle témoigne de l'originalité du style et du haut degré de perfection technique auquel étaient parvenus les artistes de Bohême en cette fin du XIVe siècle.

Une iconographie mariale

La broderie, conçue pour être regardée de bas en haut, met en valeur L'Adoration des Mages déployée sur toute la traverse horizontale. Dans la première scène, coupée dans sa partie inférieure, l'ange Gabriel s'adresse à Marie avec une légère génuflexion. Dans la scène au-dessus, Marie est venue chez sa cousine Élisabeth, déjà enceinte depuis plusieurs mois, que l'on reconnaît à son visage âgé et son ventre très arrondi. Ces deux scènes s'inscrivent dans un cadre architectural suggérant l'espace tridimensionnel d'une pièce. À la croisée des traverses, Marie, assise sur un lit, porte Jésus sur le genou droit. Derrière elle, Joseph s'appuie sur le lit dans une attitude familière. Sur la traverse gauche, les trois mages s'avancent vers l'Enfant. Sur la traverse droite, on aperçoit les bergers avec leurs moutons sur les collines de Bethléem. Derrière la Vierge, un dais architecturé s'élève au-dessus d'un rideau ouvert en son milieu.

Un orfroi brodé

L'histoire de cet objet ne nous est pas connue. Il avait été conçu pour être appliqué sur un vêtement liturgique, une chasuble, traçant ainsi la croix du Christ sur le célébrant. La Vierge présentant l'Enfant Dieu placée au centre rappelait la fonction même du prêtre qui, à travers l'Eucharistie, présentait à l'assemblée le corps du Christ sous les espèces du pain et du vin.
Prague étant devenue la capitale du Saint Empire avec l'accession au trône impérial de Charles IV (1346-1378), la Bohême connut un essor politique et économique très important dans la deuxième moitié du XIVe siècle. L'empereur, très proche de la cour de France où il avait été élevé, joua un rôle culturel et artistique considérable. On lui doit notamment la fondation de l'université de Prague et la construction de nombreux édifices civils et religieux.

Le gothique international dans le royaume de Bohême

L'art tchèque de la deuxième moitié du XIVe siècle se définit par ses figures aux courbes sinueuses, calmes et équilibrées, la tendresse des visages nettement différenciés, ses couleurs vives et ses jeux de lumière, ainsi que la recherche d'une unité picturale de l'espace. Il vit ainsi naître un style précieux appelé "schöne Stil" ou "weiche Stil".
Le goût pour la perfection technique permit la création d'oeuvres majeures dans le domaine des arts décoratifs. La broderie connut un essor considérable, développant des solutions propres qui lui permettaient d'adapter les découvertes artistiques au support textile et de rivaliser avec la peinture.
L'Adoration des mages peut être rapprochée d'une fresque, représentant la même scène dans le choeur de la chapelle de Sainte-Croix de Karlstein, due au peintre du roi, Théodorik. D'autre part, la technique même de la broderie, son fond d'or formant des losanges, le dessin linéaire et le caractère réaliste des scènes rattachent cette oeuvre à la production des dernières décennies du XIVe siècle en Bohême.

Cartel

  • Bohême (vers 1380)

    Croix de chasuble : Annonciation, Visitation, Adoration des Mages

  • Broderie à fils de soie et d'or

  • Don Martin Le Roy - J.-J. Marquet de Vasselot, 1956 , 1956

    OA 9943

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Sceptre de Charles V
    Salle 4
    Vitrine 4

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet