Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Deux études d'une femme portant un enfant, vue à mi-corps

Deux études d'une femme portant un enfant, vue à mi-corps

RMN-Grand Palais - Photo T. Querrec

Arts graphiques
XVIIe siècle

Auteur(s) :
Sarah Boyer

De 1612 à 1615, Dominiquin travaille au cycle des cinq fresques consacrées à sainte Cécile, dans la chapelle Polet de Saint-Louis des Français, à Rome. Etude pour le groupe de la femme portant un enfant à droite dans Sainte Cécile distribuant les aumônes, gravée notamment par Mariette, ce dessin présente une technique caractéristique des études de figures où l'artiste met en place leur position définitive.

De Bologne à Rome : les Carracci

Après des études d'humanités à Bologne, Zampieri, célèbre sous le nom de Dominiquin, se joint brièvement à l'atelier de Calvaert puis, vers 1595, à l'Accademia degli Incamminati des Carracci. En 1602, il suit Reni, Lanfranco et Albani à Rome pour travailler sous la houlette d'Annibale Carracci. De 1606 à 1610, il réalise divers projets pour les Farnèse : trois peintures de plafond pour la loggia du jardin palatial, les fresques de la galerie et la décoration de la chapelle dei Santi Fondatori à l'abbaye de Grottaferrata. Après la mort d'Annibale en 1609, il reçoit ses commandes personnelles les plus importantes : La dernière communion de Saint Jérôme (Rome, Musei Vaticani, 1614) et le cycle de sainte Cécile.

Glorification de sainte Cécile

Martyre du deuxième ou troisième siècle, cette vierge voit sa popularité croître à la suite de la découverte de son corps miraculeusement préservé sous l'autel de Santa Cecilia in Trastevere. A Saint-Louis des Français, cinq scènes retracent la vie de la sainte, dont trois sur la voûte. Exemple de coordination entre l'oeil et la main révélateur de l’intérêt de Dominiquin pour la répartition des ombres dans la fresque, ce dessin suggère le mouvement dans l'espace, filtrant une lumière aux effets quasi atmosphériques. Les traits parallèles et uniformes sur le papier gris expriment simplement mais efficacement les passages sombres. La construction des membres et des vêtements grâce à des séries de traits en surimpression caractérise les figures de l'artiste, alors que les parties moins importantes sont rendues par des lignes solitaires et spontanées. De courts traits de craie marquent les yeux, le nez et la bouche, de façon minimale, en particulier au verso.

Cartons et dessins préparatoires

Un dessin, conservé au Louvre (Inv. 8036), présente trois figures à la pierre noire rehaussée de craie, préparant les serviteurs de la sainte dans la fresque : au recto le jeune serviteur portant un coffre ; au verso celui de l'extrême droite. Le musée possède également deux cartons pour ce cycle : un, entier et bien préservé, pour l'Apothéose de sainte Cécile (Inv. 9082) et l'autre, fragmentaire, présentant la partie droite du Martyre de la sainte (Inv. 35783). Dans ses compositions, Dominiquin recherche la réalité des affetti (sentiments) dans les gestes et les expressions, organisant ses observations sur des axes de composition fermes. La foule de mendiants, naturaliste, témoigne de l'influence de Raphaël dans les contours ininterrompus des figures et de l'antique dans la composition en bas-relief de la Condamnation de la sainte.

Bibliographie

- Cat. exp. Le dessin à Rome au XVIIe siècle, Paris, musée du Louvre, 1988, notice 56.

- L. B. KESSLER, Lanfranco and Domenichino : the concept of style in the early development of Baroque painting in Rome, Ann Arbor (Michigan), UMI, 1998.

- C. LOISEL et A. TANTILLO, cat. exp. Domenichino 1581-1641, Rome, Museo di Palazzo Venezia, 1996-1997, notice 61.

- D. MAHON, cat. exp. Classicismo e natura : la lezione di Domenichino, Rome, Musei Capitolini, 1996-1997.

- D. POSNER, Domenichino and Lanfranco : the early development of Baroque painting in Rome, New-York, [s.d.].

- R. E. SPEAR, Domenichino, New Haven, Londres, 1982, p. 145 - 155, n° 42.

Cartel

  • ZAMPIERI Domenico

    Deux études d'une femme portant un enfant, vue à mi-corps

  • Pierre noire, rehauts de blanc, papier gris.

    H. : 31.7 cm. ; L. : 22.2 cm.

  • 399093

  • Arts graphiques

    Pour des raisons de conservation, les œuvres de ce département ne sont pas exposées en permanence.

Informations pratiques

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Entrez au musée en moins de 30 minutes
en achetant votre billet en ligne :

Achetez votre billet