Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Dormition et Assomption de la Vierge

Œuvre Dormition et Assomption de la Vierge

Département des Arts graphiques : XVIe siècle

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Dormition et Assomption de la Vierge

Arts graphiques
XVIe siècle

Auteur(s) :
Grollemund Hélène

De 1515 environ à 1520, Pedro Machuca travaille en Italie, à Rome et sans doute à Florence. Cette feuille, qui était classée parmi les anonymes italiens du XVIe siècle, témoigne à la fois de l'influence que les artistes italiens ont exercée sur lui et de la trace qu'il a laissée dans la péninsule, notamment sur le peintre napolitain Marco Cardisco.

Une composition rigoureuse

Le dessin est clairement partagé en deux registres superposés. Dans la partie inférieure est représentée la Dormition de la Vierge : enveloppée d'un linceul, la Vierge est allongée sur son lit. Elle est entourée par les apôtres, dont les attitudes et les expressions variées donnent un certain dynamisme à cette scène d'affliction. Au registre supérieur, deux anges soutiennent la mère du Christ pour son Assomption. Elle apparaît dans un halo de lumière formant mandorle, les mains jointes, entourée d'anges. Dieu le Père la reçoit au ciel. D'une facture soignée, la feuille est piquetée, marque de son utilisation comme modello.

Dessin préparatoire ou modello ?

Ce dessin a été mis en relation avec le tableau sur le même thème attribué à Machuca (Naples, Museo di Capodimonte) dont il serait un modello de présentation. Cependant, les différences importantes avec la pala et l'existence d'un panneau sur bois reprenant avec des variantes la frise graphique de la Dormition ne permettent pas d'accepter cette hypothèse sans quelques réserves. Le panneau est attribué à Marco Cardisco (documenté à Naples entre 1517-1520 et 1541) qui aurait subi la forte influence que Machuca opéra, dès son séjour romain vers 1517, sur la culture méridionale, puis la Sardaigne et l'Italie du sud après son retour en Espagne. Marco Cardisco aurait copié la pala de Machuca à Rome, peut-être vers 1532, plutôt qu'à Naples. On peut aussi interpréter le dessin du Louvre comme un premier modello qui circula dans l'entourage de Machuca, donnant lieu à une copie peinte déjà interprétative. Tout en conservant la structure générale du dessin, la pala se rattache à la première période espagnole de l’artiste, celle des panneaux de la Capilla Real de Grenade (1521), de la Pentecôte de Porto Rico, de la Création d'Ève en grisaille (Troyes, église Saint-Rémi), tous datés d'avant ou vers 1535.

Machuca et l'Italie

Machuca semble avoir eu un rôle important sur le développement artistique de l'Italie méridionale et sur la peinture dévotionnelle en particulier. Grâce à ce dessin, les affinités techniques et plastiques avec la Déposition et la Mise au tombeau (musée du Louvre) permettent d'esquisser la portée de cette influence et la nature du dessin chez Machuca. On y recense, par exemple, une manière très particulière de colorer les volumes par un mélange d'encres grises et brunes peu commun à cette époque (employé par Pupini ou Polidoro) mais utilisé dans tous les dessins du Louvre, et la fusion extrêmement nuancée des rehauts de blanc avec le lavis, détachant nettement les ombres ou les contours des figures, qui donnent une souplesse à l'ensemble. Le rapport des proportions, la familiarité de certains types physionomiques, comme ceux des hommes barbus ou des putti, la façon proche de Rosso de détacher la tête du corps et de désarticuler les membres font écho à la Mise au tombeau.

Bibliographie

- BOUBLI Lizzie, Inventaire général des dessins : Ecole espagnole XVIe-XVIIIe siècle, Paris, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 2002, n 14.

Cartel

  • MACHUCA Pedro

    Dormition et Assomption de la Vierge

    Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de

  • Plume et encre brune et grise, lavis d'encre brune et grise, rehauts de gouache blanche sur papier beige. Trait d'encadrement à la plume et encre brune. Collé sur une autre feuille. Contours piquetés pour la figure de la Vierge.

    H. : 37.8 cm. ; L. : 25.3 cm.

  • Saisie des Emigrés

    3910198

  • Arts graphiques

    Pour des raisons de conservation, les œuvres de ce département ne sont pas exposées en permanence.

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet