Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Eléments de Couronne

Œuvre Eléments de Couronne

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art hellénistique (du IIIe au Ier siècle av. J.-C.)

Eléments de couronnes : fleurs, corymbes

© 2000 RMN / Hervé Lewandowski

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art hellénistique (du IIIe au Ier siècle av. J.-C.)

Auteur(s) :
Néguine Mathieux

Fleurs ou corymbes, ces éléments, dorés ou peints de différentes couleurs, formaient à l'origine une couronne chatoyante. Fabriquée en argile, elle imitait, à moindre frais et durablement, une couronne de fleurs ornée d'éléments en métal précieux. Si la couronne était portée lors de cérémonies civiques ou religieuses, ce simulacre, trouvé dans une nécropole de Cyrénaïque, avait probablement un usage funéraire, selon des pratiques attestées au début de l'époque hellénistique.

Une parure en argile

Ces éléments devaient être rassemblés pour composer une couronne dont la structure principale a disparu. Celle-ci était probablement en bronze, comme le montrent des restes d'attaches visibles à l'arrière des éléments. Pâquerettes, violettes et inflorescences de lierre y sont représentées en argile avec naturalisme. Les couleurs, dans des teintes variées (violet, rose, rouge, vert...), et les motifs divers (lignes, points...) ajoutent à la vraisemblance en même temps qu'elles donnent une certaine richesse décorative. Les éléments dorés renforcent cette dernière et lui donnent du prix.

Une couronne funéraire

La terre cuite, matériau pauvre, était utilisée pour la fabrication de bijoux qui, après dorure, concurrençaient habilement le métal précieux et permettaient de rivaliser avec les parures en or. Mais cette couronne en argile permettait également d'immortaliser symboliquement dans un matériau non périssable des éléments naturels. Elle trouvait alors naturellement sa place dans le contexte funéraire.
En effet, si la couronne en feuillage ou en or devient à l'époque classique le symbole de la distinction politique, du mérite et de l'honneur militaires ou civils, la récompense des concours et des compétitions athlétiques, si elle est présente dans la vie quotidienne lors des banquets ou des noces, et si elle peut être offerte aux dieux, sa présence dans le monde funéraire est aussi bien attestée. Porteuse du même sens honorifique, elle orne le défunt ou l'urne portant ses cendres, mais elle peut aussi être utilisée comme une simple offrande.

Une pratique répandue

Ces simulacres de bijoux se retrouvent aussi bien en Macédoine que dans le Sud de l'Italie ou en Egypte vers 330-300 av. J.-C., moment où une même koiné artistique se dessine dans tout le bassin méditerranéen. Ainsi cette couronne a été découverte en Cyrénaïque (partie orientale de l'actuelle Libye) où les Grecs sont présents depuis la fondation de la cité de Cyrène en 631 av. J.-C. Les nécropoles y ont livré une importante production de figurines en terre cuite, bien visibles dans les collections du Louvre constituées notamment par Vattier de Bourville au milieu du XIXe siècle.

Bibliographie

- BESQUES S., Catalogue raisonné des figurines et reliefs en terre cuite grecs, étrusques et romains, IV-II, Editions de la Réunion des musées nationaux, Musée du Louvre, 1992, p.81, pl.47a et b, n D.4424, D.4425.

- JEAMMET V., La vie quotidienne en Grèce antique, 2001, p.37.

- MATHIEUX N., BECQ J., "De l'or à l'argile",  in La Revue du Louvre, 2000,2, p.39-47.

Cartel

  • Eléments de couronnes : fleurs, corymbes

  • Acquisition Vattier de Bourville, 1850 , 1850

    MN 693, MN 694, MN 695, MN 696, MN 697, MN 698

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Sully
    1er étage
    Figurines en terre cuite grecques
    Salle 37
    Vitrine 14 : Imitations de bijoux en terre cuite, seconde moitié IVe - IIIe siècle avant J.-C.

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet