Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Flacon en forme d'oiseau

Œuvre Flacon en forme d'oiseau

Département des Antiquités grecques, étrusques et romaines : Art romain

Flacons en forme d'oiseau

© 1997 RMN / Hervé Lewandowski

Antiquités grecques, étrusques et romaines
Art romain

Auteur(s) :
Marie-Bénédicte Astier

Ce petit vase plastique appartient à une série d'oiseaux en verre abondamment produits en Italie du Nord au Ier siècle de notre ère. Il a été réalisé par soufflage à la volée, une technique inventée par les Romains vers 50 av. J.-C. sur la côte orientale de l'empire. Objets de toilette largement diffusés en Méditerranée, ces contenants renfermaient des produits cosmétiques, des poudres que l'on obtenait en brisant l'extrémité de la queue de l'animal.

Un objet de toilette

En verre transparent légèrement bleuté, ce vase plastique en forme d'oiseau fait partie d'une abondante série de petits récipients naturalistes destinés à contenir des produits cosmétiques, des poudres que l'on obtenait en brisant l'extrémité de la queue de l'oiseau, à la manière de nos ampoules modernes. Le vase ne présente aucune autre ouverture. Des traces de poudre blanche sont encore visibles à l'intérieur du corps de l'animal. La plupart de ces contenants ont été découverts dans des tombes où ils ont pu servir à préparer le corps du défunt avant son inhumation. Il semble cependant que ces oiseaux n'aient pas été conçus spécifiquement pour les rituels funéraires, mais principalement comme des objets de toilette quotidiens. Certains ont en effet été trouvés, par exemple, dans le Bain Romain d'Herculanum, en Italie du Sud.

La technique du verre soufflé

Ce "poudrier" a été réalisé par soufflage à la volée, un procédé mis au point vers 50 av. J.-C. par les verriers romains de la côte orientale de la Méditerranée. La technique est identique à celle pratiquée encore de nos jours. Elle consiste à cueillir une petite quantité de verre en fusion (la "paraison") au bout d'une canne métallique creuse longue d'environ un mètre, puis à souffler dans la canne pour que la bulle de verre se gonfle. La paraison est ensuite roulée sur une surface plane (le "marbre") et travaillée à l'aide de divers outils pour obtenir la forme souhaitée. Les fards étaient introduits dans l'objet sous forme de poudre au moment de la fabrication ; le verrier refermait ensuite le contenant à chaud.

La production des oiseaux de verre

La production de ces petits oiseaux de verre est particulièrement florissante sous le règne de l'empereur Auguste (27 avant J.-C. - 14 après J.-C.) ; elle jouit encore d'une certaine faveur jusqu'en 70 de notre ère. Bien que de nombreux exemplaires aient été retrouvés en Grèce, à Chypre et en Syrie, l'Italie du Nord (notamment le Piémont et le Canton du Tessin) apparaît comme le principal foyer de création et de diffusion de ce type de récipients.

Bibliographie

Arveiller V., "Le verre soufflé romain", Feuillet pédagogique du Musée du Louvre, 3, n 29, Paris, 1998.

Cartel

  • Flacons en forme d'oiseau

    Ier siècle après J.-C.

    Provenance : Italie

  • H. : 9 cm. ; l. : 17,50 cm.

  • Collection Campana, 1861 , 1861

    Cp 9051, S 5905, S 5902, S 5903, S 5904

  • Antiquités grecques, étrusques et romaines

    Aile Sully
    1er étage
    Salle des verres
    Salle 34
    Vitrine 5 : Vases à parfum

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet