Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Flambeau à deux bobèches

Œuvre Flambeau à deux bobèches

Département des Objets d'art : XVIIe siècle

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Flambeau à deux bobèches

Objets d'art
XVIIe siècle

Auteur(s) :
Muriel Barbier

Ce flambeau est exceptionnel à plusieurs titres : il fait partie des rares œuvres repérées du grand orfèvre François Ier Roberday, orfèvre du duc d'Orléans, et il témoigne de l'orfèvrerie parisienne de la première moitié du XVIIIe siècle. Cette œuvre est sûrement inspirée des "bouquets d'orfèvrerie" gravés, qui servaient de modèles aux orfèvres. Les motifs ajourés et découpés illustrent le style "cosse de pois" qui se développait alors chez les orfèvres travaillant pour la Couronne.

Un flambeau de la première moitié du XVIIe siècle

Le flambeau repose sur une base circulaire faite d'une feuille d'argent découpée et repercée en dentelle, formant une double rosace de cosses de pois. La tige centrale sort d'une couronne de feuilles et est divisée en plusieurs rameaux. Au centre, un rameau vertical se termine par un bouton de préhension en forme de grappe. De part et d'autre, deux branches traversent deux cosses de pois ouvertes. Elles portent chacune une bobèche en forme de corolle et un binet hexagonal à six pétales. D'autres rameaux, plus fins, ornés de cosses de pois et de graines, s'enroulent autour de ces tiges centrales. Ce foisonnement de feuilles découpées et de tiges élancées est tout à fait emblématique de l'orfèvrerie parisienne de la première moitié du XVIIIe siècle.

Une oeuvre de François Ier Roberday

François Ier Roberday (mort en 1651) portait le titre d'orfèvre du duc d'Orléans et fournissait les collections du cardinal de Mazarin ainsi que celles de la Couronne. Il travaillait dans un atelier situé au palais des Tuileries. Les œuvres de Roberday connurent un grand succès de son vivant. Les qualités développées pour le flambeau justifient cette réputation, notamment le jeu subtil de lumière rendu par l'amati du pied ou par l'éclat du métal poli des binets et des bobèches.

Le style "cosse de pois"

Au cours de la première moitié du XVIIe siècle, vers 1625-1635, de nombreux "bouquets d'orfèvrerie", que montrent des gravures, furent publiés par Balthazar Moncornet, François Langlois, Laurent Légaré ou Isaac Briot. Ces gravures permirent la diffusion d'un style bien caractéristique peut-être issu des mauresques du siècle précédent et composé d'un foisonnement de feuilles découpées ou ajourées, de graines, de cosses de pois, de tiges élancées ou vrillées et de fleurs. Le flambeau de Roberday est comme un manifeste de ce style cosse de pois issu des gravures. Ce style s'est développé à la galerie du Louvre chez des orfèvres comme Pierre Delabarre. Parmi les orfèvres travaillant l'argent, Roberday semble avoir été le principal interprète de ce style.

Bibliographie

- BIMBENET-PRIVAT M., Les Orfèvres et l'orfèvrerie de Paris au XVIIIe siècle, Paris, 2002, t. II, p.50-51.

- Un Temps d'exubérance, les arts décoratifs sous Louis XIII et Anne d'Autriche, Paris, Editions de la Réunion des musées nationaux, 2002, p. 259-260.

- Nouvelles Acquisitions du département des Objets d'art, 1990-1994, Paris, Musée du Louvre, 1995, p.116-117.

Cartel

  • François Ier ROBERDAY (Maître orfèvre à Paris en 1621 - mort en 1651)

    Flambeau à deux bobèches

    Vers 1630

    Paris

  • Argent

    H. : 14 cm. ; l. : 17 cm. ; Pr. : 9,50 cm.

  • Don de M. Pierre Jourdan-Barry, en souvenir de ses parents Raymond et Mireille Jourdan-Barry, 1993 , 1993

    OA 11373

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Henri IV
    Salle 31

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Informations complémentaires

Poinçons : maître : initiales FR avec un rocher au milieu (François Roberday) maison commune : lettre couronnée partiellement illisible.