Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Fragment de monument votif au nom de deux femmes appelées...

Œuvre Fragment de monument votif au nom de deux femmes appelées Ta-di-Imhotep

Département des Antiquités égyptiennes : Dernières dynasties pharaoniques et époque ptolémaïque (vers 1069 - 30 av. J.-C.)

Fragment de monument votif

© 2001 Musée du Louvre / Georges Poncet

Antiquités égyptiennes
Dernières dynasties pharaoniques et époque ptolémaïque (vers 1069 - 30 av. J.-C.)

Auteur(s) :
Marc Étienne

En dépit de son apparence austère et fragmentaire, ce monument constitue un exceptionnel témoin des représentations féminines des dernières dynasties égyptiennes. Il est en outre un des trois objets conservés au département des Antiquités égyptiennes reproduits dans le célèbre ouvrage la Description de l'Egypte.

Une oeuvre figurant dans la Description de l'Egypte

Contrairement à une opinion largement répandue, la création du département des Antiquités égyptiennes n'est pas due à la fameuse expédition d'Egypte du général Bonaparte. Cependant certains membres de cette expédition achetèrent à titre privé des objets pour leurs collections qu'ils rapportèrent en France. Quelques-uns furent acquis des années après par le musée du Louvre au moment de la dispersion de ces collections. Ce groupe fragmentaire a appartenu à Jean-Joseph Marcel (1776-1854), orientaliste arabisant qui appartint à l'expédition. Devenu directeur de l'Imprimerie impériale à son retour en France, il supervisa l'impression de la  où cette oeuvre a été reproduite.

Un exemple rare de représentations féminines

Cette pièce est un très rare exemple de représentations féminines groupées datant de la Basse Epoque. Le fragment est sculpté de trois figures féminines debout, les mains le long du corps. Elles sont vêtues d'une robe moulante qui laisse leur poitrine apparente. La figure centrale tient un signe ânkh dans la main droite, ce qui est exceptionnel pour un personnage qui n'est pas une divinité. Leurs noms apparaissent dans les colonnes de texte placés au niveau de leurs jambes ; deux d'entre elles portent le même nom (Ta-di-Imhotep) ; la troisième se nomme Her-Neith. Le contenu des inscriptions suggère que ce monument proviendrait de la région de Memphis.

Un style inspiré du passé

Ce type de monument comportant plusieurs personnages debout côte à côte réapparaît aux 26e et 27e dynasties. Tous ceux que nous connaissons semblent provenir de la région de Memphis. Ils témoignent du retour à des formes inspirées des monuments de l'Ancien et du Moyen Empire présents sur le site. Il semble que ces monuments soient destinés à la tombe, bien que l'on ne puisse pas totalement écarter l'hypothèse d'ex-voto déposés dans l'enceinte d'un temple. En effet l'inscription précise que le monument a été dédié à la mémoire des personnages représentés.
La silhouette très élancée des trois femmes, leurs bras étirés et leur taille très fine ainsi que leur coiffure et le style des hiéroglyphes montrent que l'on a affaire à une oeuvre tardive datant peut-être du IVe siécle avant J.-C. et contemporaine des derniers rois égyptiens constituant la 30e dynastie.

Bibliographie

- ZIEGLER Ch.,  RUTSCHOWSCAYA M-H., Le Louvre - Les Antiquités égyptiennes, Paris 2002

Cartel

  • Fragment de monument votif

    IVe siècle av. J.-C., fin 30e dynastie ou début de l’époque ptolémaïque

    Provient peut-être de la zone du Sérapéum de Saqqara (d’après l’inscription).

  • Grauwacke

    H. : 28,50 cm. ; L. : 20 cm. ; Pr. : 8,20 cm.

  • Don de la société des Amis du Louvre, 2001

    E 32648

  • Antiquités égyptiennes

    Aile Sully
    1er étage
    Des derniers pharaons égyptiens à Cléopâtre, 404 - 30 avant J.-C
    Salle 30
    Vitrine 08 : Stèles de l'époque ptolémaïque

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet