Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Galet perforé portant un serpent lové

Œuvre Galet perforé portant un serpent lové

Département des Antiquités orientales : Iran

Galet perforé portant un serpent lové

© 2005 RMN / Franck Raux

Antiquités orientales
Iran

Auteur(s) :
Nancie Herbin

Ce galet muni d'une perforation a été commandité par Puzur-Inshushinak, prince de la dynastie d'Awan, en Iran, afin de commémorer la construction d'un monument. Il est décoré d'un relief figurant un dieu présentant un clou devant un félin et protégé par une déesse Lama. Cet objet, fortement influencé par la Mésopotamie, comporte aussi deux inscriptions, la première en élamite, la deuxième en akkadien.

Un galet pour commémorer la fondation d'un bâtiment

Ce galet faisait sans doute partie d'un objet composé de trois fragments. Il est muni d'une perforation centrale, d'une quinzaine de centimètres de diamètre, destinée à recevoir un clou en cuivre et en cèdre. Le trou a été réalisé à l'aide d'un outil de bois ou de métal et de grains de silice utilisés comme abrasifs. C'est un galet votif qui correspond au rite de fondation d'un bâtiment. Un deuxième relief fragmentaire, le Sb 177, figure l'arrière train d'un lion et comporte une inscription en akkadien. Les surfaces brisées des deux pierres semblent se compléter sur la face gauche de l'objet, bien que la jointure exacte n'ait pas encore été trouvée. Ce galet a été commandité par Puzur-Inshushinak, prince de la monarchie d'Awan, après le déclin de l'empire d'Agadé, vers 2100 av. J.-C.

Une scène mythologique pour illustrer la fonction du monument

Elle est sculptée en bas-relief sur le côté. Un dieu, vêtu d'un pagne court et coiffé d'une tiare à cornes, présente un clou monumental devant un lion accroupi. Il est agenouillé, dans l'attitude de l'effort pour enfoncer un clou, sous la protection d'une déesse Lama qui se tient derrière lui. Cette déesse mineure, figure caractéristique de la renaissance sumérienne postérieure à l'empire d'Agadé (2350-2150 av. J.-C.) est bénéfique. Elle remplit un rôle protecteur et demeure, en règle générale, anonyme. Elle se tient ici derrière le dieu qui accomplit un rite de fondation. Elle se présente dans une attitude constante d'intercession jusqu'à l'époque néobabylonienne (626-539 av. J.-C.) : debout, les avant-bras levés à la hauteur du visage. Le fauve incarne les forces malveillantes que le dieu doit repousser ou, au contraire, l'animal gardien protégeant l'accès au sanctuaire. Malgré les tentatives d'indépendance de Puzur-Inshushinak, l'iconographie demeure fortement influencée par la Mésopotamie. Le serpent lové de la partie supérieure du galet est un motif de prédilection en Iran. Le reptile devait s'enrouler autour de la perforation centrale.

Deux systèmes d'écritures différents

L'objet comporte une inscription en élamite transcrite dans une nouvelle écriture, l'élamite linéaire, qui est incomplète. Cette écriture nouvelle sert à véhiculer la langue des montagnards du nord de l'Iran. Elle symbolise la renaissance d'une puissance politique en Élam. Le deuxième fragment nous restitue un texte fragmentaire en akkadien dans une écriture cunéiforme d'origine sumérienne. Le bilinguisme (akkadien, élamite) caractérisait les monuments officiels du règne de Puzur-Inshushinak, qui reconstitua un État englobant la Susiane de langue sémitique et des régions du plateau, de langue élamite. L'inscription akkadienne placée sur le dos du lion devait comporter deux colonnes.

Bibliographie

- ANDRE-SALVINI Béatrice, "Réflexions sur Puzur-Inshushinak" in Iranica Antiqua, vol. 24, Ministère de l'Éducation et de la Culture, Gand,1989, pp 54-58 ; fig.1 et 2.

- Borne interactive du département des Antiquités orientales.

- The Royal city of susa, New-York, The Metropolitan Museum of art, 16 nov. 1992-7 mars 1993, New York, The Metropolitan Museum of Art, 1992. pp.88-90 ; ill.54, fig.31-32.

Cartel

  • Galet perforé portant un serpent lové

    Règne de Puzur-InshushinakVers 2100 avant J.-C.

  • Calcaire

  • Fouilles J. de Morgan, tell de l'Acropole

    Sb 6733

  • Antiquités orientales

    Aile Richelieu
    Rez-de-chaussée
    Iran, Suse au IIIe millénaire avant J.-C.
    Salle 8

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet