Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Georges Louis Leclerc, comte de Buffon (1707-1788)

Œuvre Georges Louis Leclerc, comte de Buffon (1707-1788)

Département des Sculptures : France, XVIIe et XVIIIe siècles

Buffon (1707 - 1788)

© Musée du Louvre/P. Philibert

Sculptures
France, XVIIe et XVIIIe siècles

Auteur(s) :
Montalbetti Valérie

Buffon, célèbre botaniste, homme des Lumières, jouissait alors d'une renommée égale à celle de Voltaire. Houdon le figure à l'antique, le torse nu tronqué en arrondi, type qu'il avait inauguré avec le buste de Diderot. Il imprime au portrait une vivacité qui souligne la verdeur intellectuelle et physique de cet homme de 74 ans.

Un savant célébré dans toute l'Europe

Naturaliste, nommé intendant du Jardin du roi (futur Muséum d'histoire naturelle) en 1739, le comte de Buffon (titre conféré par Louis XV en 1771) rédigea de 1744 à 1788 une monumentale Histoire naturelle, qui comprend l'ensemble du monde minéral et animal. Homme des Lumières, il voulait fonder la connaissance scientifique sur l'expérimentation. La publication des Époques de la nature en 1779, dans un style noble et clair, suscita l'admiration de toute l'Europe cultivée, y compris de certains souverains.
L'impératrice Catherine II de Russie plaçait ainsi Buffon au même niveau que Newton. Elle commanda à Houdon le portrait en marbre du naturaliste, par l'intermédiaire de Melchior Grimm (écrivain allemand, ami de Diderot, qui renseignait les cours princières européennes sur la vie intellectuelle parisienne). En 1782, le portrait fut envoyé à Saint-Pétersbourg et placé au musée de l'Ermitage : Buffon, trop âgé pour un tel voyage, délégua son fils pour le convoyer. Une réplique en marbre fut présentée au Salon de 1783, probablement l'exemplaire du Louvre dont le marbre est veiné.

Une iconographie abondante

Les grands portraitistes de l'époque avaient déjà représenté le savant, comme le peintre François-Hubert Drouais en 1761 ou les sculpteurs Jean-Baptiste Defernex en 1772 et, surtout, Augustin Pajou, premier sculpteur du roi, en 1776. Ce dernier avait reçu la commande de la Direction des Bâtiments du roi d'une statue colossale en pied : il représenta Buffon à l'antique, nu et drapé, dominant le monde animal. Il en tira trois bustes dans diverses tenues, dont l'un "à la française" (c'est-à-dire en costume de son temps) est conservé au Louvre.

Un vieillard plein de verdeur

Houdon figura aussi Buffon à l'antique, le torse nu tronqué en arrondi, sans épaule. Cette représentation était d'usage pour les philosophes et il l'avait pratiquée pour les bustes de Voltaire et Diderot (musée du Louvre). Mais, tandis que Pajou veut donner l'impression du génie, Houdon montre l'homme. Bien que le modèle ait 74 ans et ne soit pas idéalisé, le visage et le cou puissants lui donnent un air plein de verdeur. Il ne porte pas de perruque, sa chevelure naturelle est frisée en rouleaux sur les tempes et retenue en catogan. L'absence d'accessoire permet de se concentrer sur le visage. L'autorité et l'esprit supérieur du savant sont suggérés par le port de tête presque hautain, la noblesse du front bombé et l'acuité du regard. Le buste est animé : le visage pivote vers la gauche (faisant saillir le tendon du cou), les lèvres sont entrouvertes comme si le savant était en train de parler. Devant le succès de l'oeuvre, Houdon la reproduit en différents matériaux et en donna une version à la française, la chemise ouverte sur la poitrine.

Bibliographie

- REAU Louis, Houdon, sa vie et son oeuvre, Paris, 1964, tome II, pp.363-365.

- ARNASON H.H., The Sculptures of Houdon, Londres, 1975, pp.64-65.

- Jean-Antoine Houdon, catalogue de l'exposition, Washington, Los Angeles, Versailles, 2003, pp.177-181.

Cartel

  • Jean-Antoine HOUDON (Versailles, 1741 - Paris, 1828)

    Buffon (1707 - 1788)

  • Marbre. Sans doute celui du Salon de 1783

    H. : 0,46 m. ; L. : 0,28 m. ; Pr. : 0,29 m.

  • Legs Gatteaux, 1881

    R.F. 379

  • Sculptures

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet