Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Gnome à l'escargot

Œuvre Gnome à l'escargot

Département des Objets d'art : Renaissance

Gnôme à l'escargot

© 1985 RMN / Pierre et Maurice Chuzeville

Objets d'art
Renaissance

Auteur(s) :
Muriel Barbier

Le gnome nu chevauche un escargot. L'association d'une figure difforme et d'un escargot monstrueux est assez audacieuse. Elle témoigne du goût du XVIe siècle pour les formes bizarres et en déséquilibre. Le gnome rappelle les sculptures de jardins réalisées pour les villas ; la villa Careggi possède d'ailleurs une sculpture en marbre sur le même sujet. Après l'avoir attribué à de multiples artistes, on s'accorde aujourd'hui à voir dans ce bronze une oeuvre révélatrice du maniérisme florentin.

Le gnome

Un nain nu est assis à califourchon sur un escargot, en déséquilibre sur la coquille, et tient le manche d'un fouet dans la main droite. Il semble vouloir accélérer l'allure de son étrange monture. Cette statuette est identique à une statue de marbre se trouvant dans les jardins de la villa Careggi à Florence. Au même endroit se trouve une autre statue représentant un nain chevauchant une chouette dont la reproduction en bronze est conservée au Victoria and Albert Museum de Londres. Les deux oeuvres de la villa Careggi sont désignées comme "Morgante" et "Margutte". Morgante (vers 1535 - après 1595) était le nain de Cosme 1er de Médicis et de ses successeurs ; il portait le nom du géant légendaire "Morgante Maggiore", personnage d'un poème épique de Luigi Pulci publié à Florence en 1481. Entre 1560 et 1600, de nombreuses représentations de nains ont été effectuées à la cour florentine marquée par la curiosité que suscitait le nain Morgante.

Les attributions

Avant les années 1560, il existait déjà des représentations de nains et de putti très en vogue pour le décor des fontaines florentines ou pour orner les fresques de certains palais, à la chambre des époux du palais ducal de Mantoue par exemple. Par la suite, plusieurs sculpteurs ont créé des statues figurant Morgante. De ce fait, le bronze du Louvre a été attribué successivement à Tullio Lombardo, Francesco Colla, à l'école padouane et enfin à Valerio Cioli. Cette dernière attribution est la plus probable car Cioli est l'auteur des deux marbres de la villa Careggi. On sait qu'il s'est rendu à Carrare en 1599 pour obtenir des marbres pour quatre statues dont deux nains. Or le sculpteur est mort avant la fin de l'année, les sculptures furent donc continuées d'après ses modèles par son neveu Simone Cioli. La statuette en bronze est d'une facture bien meilleure que le marbre. Cela laisse supposer qu'elle est antérieure à ce dernier et qu'elle est une oeuvre de Valerio Cioli lui-même.

La technique et le style

Le Gnome à l'escargot a été réalisé en bronze selon la technique de la fonte à la cire perdue. La chevelure et le corps ont été repris au burin après la fonte. La statuette est recouverte d'une patine noire aujourd'hui craquelée. Il s'agit sans doute de la patine "à l'huile" dont parle Vasari dans ses écrits, l'huile ayant vraisemblablement été traitée au noir de fumée pour lui donner cet aspect sombre. Le travail très raffiné du bronzier permet de jouer sur des effets de clair-obscur et d'accentuer la rondeur des formes ainsi que le mouvement. Par le déséquilibre de la composition et la forte plastique du gastéropode et du nain, cette oeuvre s'inscrit dans le courant naturaliste qui se développa dans l'art du petit bronze à l'époque maniériste. Ce courant se manifesta tant à Padoue et Venise qu'à Florence au cours du XVIe siècle.

Bibliographie

Lefébure Amaury, "Le Gnome à l'escargot", l'oeuvre en direct, musée du Louvre, 12 février 1993

Pope Hennessy John, "A small bronze by Tripolo", Burlington Magazine, CI, 1959, pp. 85-89.

Cartel

  • Florence (milieu du XVIe siècle)

    Gnôme à l'escargot

  • Bronze

  • Acquisition 1933 , 1933

    OA 8252

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Léonard Limosin
    Salle 21

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet