Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Gobelet

Œuvre Gobelet

Département des Objets d'art : XVIIe siècle

Gobelet dit d'Anne d'Autriche

© 1994 RMN / Daniel Arnaudet

Objets d'art
XVIIe siècle

Auteur(s) :
Muriel Barbier

Ce gobelet en or présente un décor d'une grande finesse composé de fleurs très naturalistes. Il se trouvait du XVIIIe au XXe siècle au château de Liancourt, comme l'indique l'inscription gravée sous son pied. Cette oeuvre aurait été donnée par la reine Anne d'Autriche (1601-1666) à une de ses femmes de chambre dont la descendance possèdait le château de Liancourt. Le gobelet est un témoignage unique de la vaisselle d'or des souverains au XVIIe siècle.

Une provenance royale

Seule l'inscription gravée sous le pied du gobelet témoigne de son origine royale. Selon celle-ci, il aurait appartenu à la reine Anne d'Autriche (1601-1666). Le nom Liancourt, qui figure sur la même inscription, désigne un château de Picardie appartenant à la famille Lescalopier. Gasard-César-Charles Lescalopier (1706-1792), conseiller d'Etat, était l'arrière-petit-neveu d'Anne de Bouesset (vers 1620-1701), filleule et femme de chambre de la reine Anne d'Autriche. Elle fut l'une des douze femmes de chambre de la souveraine pour l'année 1653. Il était d'usage que les reines donnassent certains de leurs objets à leurs suivantes. La reine aurait donc donné à Anne de Bouesset le gobelet qui fut ensuite conservé à Liancourt.

Un gobelet orné de fleurs

Ce gobelet a la forme d'une tulipe reposant sur un petit pied étroit. Son décor est composé de quinze godrons torses séparés par des côtes. Sur chaque godron, sont gravés des rinceaux de feuillage agrémentés de fleurs variées identifiables. On y reconnaît des tulipes, des tournesols, des violettes ou des narcisses. La base est ornée d'une frise de feuilles d'acanthe. Ce décor très réaliste est emblématique des années 1650-1660.

L'oeuvre d'un orfèvre parisien

Le gobelet dit d'Anne d'Autriche est dépourvu de tout poinçon du XVIIe siècle, son auteur est donc anonyme. Néanmoins ce décor gravé de fleurs n'est pas unique au sein de l'orfèvrerie parisienne. Un décor semblable orne les flambeaux exécutés par l'orfèvre Robert Colombe en 1669-1670 pour la toilette de Mary Stuart (Charsworth House, collection du duc de Devonshire). Sur cette œuvre parisienne se voient également des rinceaux de tulipes et autres fleurs. Le gobelet du Louvre est bien une création parisienne et peut être une œuvre d'un des orfèvres travaillant pour la Couronne et installés dans les ateliers du Louvre.

Bibliographie

Bimbenet-Privat M., Les Orfèvres et l'orfèvrerie de Paris au XVIIe siècle, t.II les oeuvres, Paris, 2002, p.200-201.
Exposition Un temps d'exubérance, les arts décoratifs sous Louis XIIIet Anne d'Autriche, Paris, RMN, 2002, p.269.

Cartel

  • France (milieu du XVIIe siècle)

    Gobelet dit d'Anne d'Autriche

  • Or

    H. : 9,60 cm. ; D. : 7 cm.

  • Provenance : Anne Gabory, filleule et femme de chambre d'Anne d'Autriche ; Gaspard-César-Charles Lescalopier au château de Liancourt (Somme). Collection Puiforcat.Don Stavros S. Niarchos, 1955

    OA 9638

  • Objets d'art

    Aile Richelieu
    1er étage
    Effiat
    Salle 32

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Informations complémentaires

Poinçon : importation des pays non contractants, or, depuis 1893 (hibou).Inscription gravée sous le pied : GOBELET D'ANNE D'AUTRICHE. 1601-1666 / LIANCOURT.