Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Groupe de quatre muses ; Étude pour une Fuite en Égypte

Œuvre Groupe de quatre muses ; Étude pour une Fuite en Égypte

Département des Arts graphiques : XVIe siècle

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Groupe de quatre muses

Arts graphiques
XVIe siècle

Auteur(s) :
Bartolucci Sara

Le Groupe de quatre muses et La Fuite en Égypte, dessinés sur les deux côtés de la même feuille, sont des exemples très significatifs des recherches stylistiques de Taddeo Zuccaro et de sa façon de construire une scène. Achevés à la même époque mais en relation avec des oeuvres très différentes, ils sont importants pour comprendre la dernière phase de sa brève activité artistique.

Le Groupe des quatre muses

Le groupe de quatre femmes, au recto de la feuille, est en relation avec les travaux préparatoires pour les Muses autour de la source de Castalie et le Parnasse que Taddeo Zuccaro peignit en 1559 au plafond de la loggia du Casino du Palazzo del Bufalo à Rome, commandé par Stefano del Bufalo. Les peintures, transposées sur toile en 1880 au moment de la démolition du palais, sont aujourd'hui conservées au Palazzo Cenci dans la même ville. En rapprochant précisément les dessins de la fresque, on s'aperçoit que les deux compositions ne sont pas superposables. L'hypothèse la plus vraisemblable est qu'il y eut une phase intermédiaire entre le dessin du Louvre et la version peinte. Néanmoins, les éléments communs aux deux oeuvres sont nombreux : le nombre des personnages est le même, la position des corps ne subit pas trop de changements dans la transposition peinte et les draperies décrivent des silhouettes très proches. On note, sur la droite du dessin, l'indication précise d'une marge qui correspond exactement à la limite réelle du cadrage de la fresque. Du point de vue stylistique, celle-ci est un bel exemple de la dernière manière souple et raffinée de Zuccaro ; l'artiste reprend les contours de la pierre noire avec un lavis posé à la pointe du pinceau. On peut facilement établir une liaison entre ces éléments techniques et les dessins tracés à la pointe du pinceau, au lavis de sanguine. Cette datation résultant de l'analyse formelle coïncide avec l'achèvement du cycle décoratif, à la fin des années 1560.

La Fuite en Égypte

Sur le verso de la feuille du Louvre, Zuccaro a esquissé une étude pour la Fuite en Égypte, peinte à Santa Maria dell'Orto a Ripa de Rome en 1558-1559. Celle-ci n'est qu'un des épisodes du cycle réalisé par les frères Zuccaro dans l'église romaine ; les fresques comprenaient aussi la Nativité, le Mariage de la Vierge, et la Visitation, scènes qui ont été plutôt données à Federico. Bien que cette thèse soit acceptée de manière presque unanime, plusieurs éléments du style et de la composition ne permettent pas de reconnaître précisément une main pour les différents épisodes. Giorgio Vasari, dans ses Vies de 1568, soutient la thèse selon laquelle le cycle des fresques de Santa Maria dell'Orto est la première oeuvre confiée entièrement à Federico Zuccaro : son frère, auquel la commande avait été faite, était convaincu que son puîné avait acquis les capacités suffisantes pour mener lui-même les travaux. Le haut niveau formel et la complexité du projet iconographique contredisent l'idée selon laquelle Federico, qui était encore à l'époque un jeune peintre, a été le seul auteur des fresques. D'ailleurs, tenter de distinguer deux mains dans ce cycle, véritable exemple de collaboration entre les frères Zuccaro, reste un simple exercice d'analyse critique.

Bibliographie

- BACOU Roseline, Le Seizième Siècle européen. Dessin du Louvre, cat. exp. Paris, musée du Louvre, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1965, p. 58, notice 28, pl. XXXI.

- BOUBLIi Lizzie, L'Oeil du connaisseur. Hommage à Philip Pouncey, cat. exp. Paris, musée du Louvre, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1992, notice 54, p. 91-93, p. 92, fig. 54, 52a.

- GERE John A., Dessins de Taddeo et Federico Zuccaro, XLIIe exposition du Cabinet des dessins, cat. exp. Paris, musée du Louvre, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1969, notice 19, p. 29, pl. VI.

- VIATTE Françoise, Roman Drawings of the Sixteenth Century from the Musée du Louvre Paris, Chicago, The Art Institute of Chicago, 1980, p. 158, notice 70, fig. p. 159.

Cartel

  • ZUCCARO Taddeo

    Groupe de quatre muses

    Saint-Morys, Ch.-P.-J.-B. de Bourgevin Vialart de

  • Plume et encre brune, lavis d'encre brune, esquisse à la pierre noire, sur papier beige. Annotation effacée en bas à gauche. Dessin restauré

    H. : 40.1 cm. ; L. : 23.2 cm.

  • Saisie des Emigrés , 1793

    392816

  • Arts graphiques

    Pour des raisons de conservation, les œuvres de ce département ne sont pas exposées en permanence.

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet