Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Homme debout, drapé, les mains jointes sur la poitrine : saint...

Œuvre Homme debout, drapé, les mains jointes sur la poitrine : saint ou apôtre (?)

Département des Arts graphiques : XIVe-XVe siècle

Homme debout, drapé, les mains jointes sur la poitrine : saint ou apôtre (?)

Arts graphiques
XIVe-XVe siècle

Auteur(s) :
Federica Mancini

Cette imposante figure drapée témoigne du choix de Signorelli pour l’utilisation de la pierre noire : l'artiste de Cortone fut parmi les premiers à préférer à la pratique traditionnelle du papier préparé une technique caractérisée par des hachures brèves et des traits larges. Les dimensions et les piqûres pour le report ont fait penser que cette feuille préparait une peinture.

Homme, saint ou apôtre ?

L'homme est debout, les mains posées l'une sur l'autre à hauteur du buste. Le corps est légèrement penché en arrière tandis que la tête se tourne vers la droite, dans une attitude de surprise. La silhouette est vigoureuse et l’effet sculptural est augmenté par l'ample habit plissé qui l'enveloppe presque complètement : seuls son visage et ses mains se détachent de ce volume unitaire grâce à l'effet chromatique de la sanguine qui évoque l'incarnat, contrastant avec les parties claires bordées par la pierre noire. La présence de la mise au carreau et des contours piqués pour le report justifient l'hypothèse qu'il s'agit d'un dessin préparatoire, pour un saint, un apôtre ou un personnage particulier.

Célèbre mais non daté

La célébrité de ce dessin provient de l'utilisation savante de la pierre noire, à laquelle Signorelli ajouta des rehauts de blanc et de la sanguine. La silhouette de ce carton fut reprise dans des figures similaires pour d'autres œuvres du maître, ainsi que par ses élèves, pratique courante à l'époque. Plusieurs datations ont été par conséquent proposées pour cette feuille : le rapprochement avec la Crucifixion et la Pentecôte du palais ducal d'Urbin ou avec la Rencontre des deux Saintes Familles de Berlin (Gemäldegalerie) en a situé l'exécution aux alentours de 1494-1498. Une deuxième hypothèse apparente la feuille avec le prophète annonçant la fin du monde dans les fresques du Jugement dernier de la chapelle Saint-Brice du dôme d'Orvieto, auxquelles Signorelli travaille dans les années 1500-1503. Enfin, le dessin a également été mis en relation avec la figure de l’usurier dans la fresque de l’Antéchrist d’Orvieto. Quelle qu’ait été la destination de cette feuille, elle est l’une des plus belles jamais réalisées par Signorelli.

Bibliographie

R. BACOU, Cartons d'artistes du XVe au XIXe siècle,  cat. exp. Paris, musée du Louvre, 1974, p.13.

C. BAMBACH, Drawing and Painting in the Italian Renaissance workshop, Theory and practice, 1300-1600, Cambridge, 1999, p.56.

B. BERENSON, Disegni dei pittori fiorentini, Milano, 1961, vol.1, p.66 et 565.

C. VAN CLEAVE, Luca Signorelli, cat. exp. Perugia, Orvieto, Città di Castello, 2012, notice 69.

Cartel

  • SIGNORELLI Luca

    Homme debout, drapé, les mains jointes sur la poitrine : saint ou apôtre (?)

    Strozzi, Filippo

  • Pierre noire et sanguine, avec rehauts de blanc ; piqué pour le report sur papier mis au carreau. Coins supérieurs et inférieur gauche abattus.

    H. : 46.5 cm. ; L. : 25.5 cm.

  • achat , 1806

    391796

  • Arts graphiques

    Pour des raisons de conservation, les œuvres de ce département ne sont pas exposées en permanence.

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet