Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Homme nu en ivoire

Œuvre Homme nu en ivoire

Département des Antiquités égyptiennes : Croyances religieuses et funéraires

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Homme

© 1997 Musée du Louvre / Christian Larrieu

Antiquités égyptiennes
Croyances religieuses et funéraires

Auteur(s) :
Élisabeth David

Les représentations humaines de la fin de la préhistoire égyptienne, relativement nombreuses, ne sont pas toujours très détaillées ni très réalistes et on ignore quel était leur usage. Elles ont été trouvées dans des tombes, lorsque leur provenance est connue. Cette statuette d'homme exceptionnelle par sa taille et par son raffinement est datée par comparaison avec une autre, très semblable.

Une représentation spectaculaire

La taille de cette sculpture sur ivoire est de près de vingt-cinq centimètres de haut. L'homme est debout, nu, le sexe dressé. Ses bras, aujourd'hui cassés, devaient pendre le long du corps. Ses jambes, jointes, s'arrêtent aux chevilles : les pieds n'ont jamais été sculptés. Sa tête, petite, au crâne arrondi et rasé, à la face très plate, se termine par un long menton pointu qui évoque probablement une barbe. Les yeux, tout ronds, étaient incrustés d'un bouton d'ivoire ou d'os au centre duquel la pupille est marquée par un trou (l'incrustation de l'oeil gauche a disparu). A l'emplacement des oreilles, de très fines chevilles d'ivoire indiquent que ces éléments, rapportés, avaient été fabriqués à part. Le corps est très élancé, avec des formes simplifiées.

Les balbutiements de la statuaire

Les figures humaines deviennent assez courantes à la fin de la préhistoire égyptienne, qu'elles soient en pierre, en argile ou surtout en ivoire. On connaît en effet toute une série de défenses d'ivoire gravées plus ou moins profondément de traits humains, masculins ou féminins. Les représentations en ronde bosse sont plus rares, mais une demi-douzaine de statuettes d'hommes nus ont été recensées. Comme celle du Louvre, la plupart proviennent du commerce de l'art et ne peuvent donc servir de comparaison pour une datation. Mais l'une d'elle, conservée au musée du Caire, a été découverte lors de la fouille d'un cimetière bien daté.

Cet homme a près de 6 000 ans

Très proche de celle du Louvre, la statuette du musée du Caire est encore plus haute (35 cm.). La position de l'homme est la même, mais il porte un étui pénien, accessoire extrêmement répandu dans l'Égypte et le Proche-Orient du 4e millénaire av. J.-C. On retrouve les yeux incrustés, la tête arrondie au crâne rasé et le corps longiligne. La forme de la barbe est différente, mais les deux silhouettes sont si semblables que ces statuettes doivent être à peu près contemporaines. Celle du Caire provient de la tombe la plus riche du cimetière de Mahasna (à une quinzaine de kilomètres en aval d'Abydos) qui contenait les squelettes d'un homme et d'une femme. Elle est bien datée, par la céramique, du début de l'époque de Nagada, entre 4 000 et 3 700 av. J.-C.

Bibliographie

J.-L. de Cenival, "Une statuette d'homme en ivoire de la civilisation de Nagada, offerte par la Société des Amis du Louvre au département des Antiquités égyptiennes" , in la Revue du Louvre et des Musées de France, tome 1, 1992, p. 7-9, fig. 1-6

G. ANDREU, M. H. RUTSCHOWSCAYA, C. ZIEGLER, L'Egypte au Louvre, Hachette, Paris, 1997, p. 36-37, notice n 2.

Cartel

  • Homme

    Nagada I

  • incisive d'hippopotame

    H. : 24 cm. : L. : 4,30 cm.

  • Don de la Société des Amis du Louvre

    E 27457

  • Antiquités égyptiennes

    Aile Sully
    1er étage
    L'époque de Nagada, vers 4000 - 3100 avant J.-C.
    Salle 20
    Vitrine 3 : Palettes à fard et petite sculpture. La sculpture en ivoire et en os aux époques de Badari (4500-3800 avant J.-C.) et Nagada I (3800-3500 avant J.-C)

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet