Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Houe

Œuvre Houe

Département des Antiquités égyptiennes : Objets de la vie quotidienne

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Houe

© 2002 Musée du Louvre / Georges Poncet

Antiquités égyptiennes
Objets de la vie quotidienne

Auteur(s) :
Sylvie Varry

La houe, encore utilisée de nos jours en Egypte, est l'outil habituel pour travailler la terre. Cet instrument multifonctions jouait un rôle important dans un pays où l'agriculture et l'irrigation étaient essentielles pour la survie. Celui-ci composé de deux parties en bois et d'une corde est donc un témoignage intéressant de la vie quotidienne dans l'Egypte ancienne.

Un outil simple mais perfectionné

Cette houe est constituée de deux éléments : un manche et un soc large qui sont assemblés grâce à une cavité du premier dans laquelle s'encastre le second. L'assemblage pouvait être consolidé par une cheville de bois ou par un lien. Les deux parties sont en bois, car en Egypte le métal est un matériau coûteux peu utilisé pour l'outillage agricole.
En dépit de ses matériaux simples, l'outil a été perfectionné pour augmenter son efficacité. Il présente à l'extrémité de son manche un très léger renflement qui empêche les mains de glisser lors de l'utilisation. Le risque de voir les pièces se dissocier lors des coups portés au sol a été supprimé par une corde enroulée, bloquée par une encoche dans le manche et traversant le soc par deux trous, qui maintient l'écart entre les deux éléments et qui permettait probablement aussi de le moduler en fonction de l'emploi de la houe.

Un outil agricole...

Les traces d'usures de l'extrémité du soc de l'outil prouvent qu'il a réellement servi. En Egypte ancienne, la houe est l'instrument de base de l'agriculture. Elle sert à préparer la terre avant les semailles mais aussi à recouvrir les graines après le passage des semeurs. Son rôle essentiel fait qu'elle a été choisie pour figurer dans l'écriture sous forme de hiéroglyphe.

...et de terrassement

L'emploi de la houe ne se limite pas à l'agriculture, elle est aussi utilisée pour le creusement et le nettoyage des canaux et des bassins nécessaires pour l'irrigation et pour l'accès aux monuments. C'est l'instrument représenté entre les mains du pharaon dans les scènes rituelles de fondation des temples, où il sert à creuser les tranchées de fondations. C'est également l'outil employé pour la préparation du limon destiné à la fabrication de briques crues, qui sont le principal matériau de construction des maisons dans l'Egypte ancienne. La houe, en raison de ses multiples usages, fait partie des objets portés par les serviteurs funéraires, figurines chargées de remplacer le mort dans les corvées de l'au-delà.

Bibliographie

- Les artistes de Pharaon, Deir el-Médineh et la Vallée des Rois, catalogue de l'exposition, musée du Louvre, Editions de la Réunion des musées nationaux, Paris, 2002, notice 28, p. 95.

Cartel

  • Houe

  • bois

    l. : 62 cm.

  • E 19184

  • Antiquités égyptiennes

    Aile Sully
    Rez-de-chaussée
    Les travaux des champs
    Salle 4
    Vitrine 10 : Outils agricoles

Informations pratiques

Adresse et téléphone :
Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet