Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Jarre au portrait

Œuvre Jarre au portrait

Département des Antiquités égyptiennes : Egypte chrétienne (IVe - XIIe siècle apr. J.-C.)

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Jarre au portrait

© Musée du Louvre/G. Poncet

Antiquités égyptiennes
Egypte chrétienne (IVe - XIIe siècle apr. J.-C.)

Auteur(s) :
Christiane Lyon-Caen

Cette grande jarre biconique utilisée pour la conservation de denrées était sans doute enterrée jusqu'à mi-corps, seule la partie supérieure demeurant visible. Le décor, typiquement copte, représente un couple de lions s'attaquant à une gazelle (ou à un onagre), des poissons, des oiseaux et un buste féminin parmi des plantes bouletées.

Un garde-manger de luxe

Cette haute jarre biconique à large col bas flanqué de quatre petites anses rapportées est caractéristique d'une conception et d'une production coptes des jarres de stockage. La partie inférieure revêtue d'un simple engobe était camouflée dans le sol d'une réserve ou dans le banc maçonné ou façonné en bois d'un magasin. Seule la partie supérieure, visible, était décorée avec plus ou moins de soin et de talent.
Une frise où se côtoient des fauves, des équidés, des oiseaux et des poissons dans un paysage de plantes alourdi de baies noires. Une métope sert de cadre à un buste féminin et à un poisson dressé sur la queue à la manière des carpes "dansant". Ce poisson creuse son ventre, comme dans un effort pour sauter. Est-il là en guise de remplissage, pour rattraper une maladresse de centrage du portrait, ou en tant que protagoniste d'une histoire perdue ?

Une mode copte

Rapidement croquée, la femme fixe le spectateur (le client ?) de ses larges yeux noirs. Vêtue d'une tunique ornée de motifs décoratifs, les épaules recouvertes d'un châle égayé de motifs en croissants de lune, l'élégante est parée de bijoux. Trois tours de cou, un diadème et deux gros globes côtelés à pendeloques accrochés aux boucles des cheveux notent sa richesse. Si ce type de boucles d'oreilles est bien connu dans la parure byzantine, le mode de fixation en revanche est ici tout à fait original. S'agit-il d'une mode copte, d'une interprétation libre de la couronne, du diadème à pendeloques de perles représenté sur maints portraits impériaux ou, plus simplement, du choix du potier . La représentation de bustes masculins ou féminins est fréquente, surtout dans l'art des textiles coptes, portraits ou allégories des mois, des saisons, des qualités. Cet héritage du monde hellénistique et romain, généreusement utilisé dans les mosaïques, se perpétue longtemps après la conquête arabe.
Une représentation en frise complète le décor : un couple de lions se dispute un onagre ou une gazelle. Un poisson plat, du type "bolti" abondamment illustré sur les céramiques coptes, surveille deux oiseaux à collier picorant une tige garnie de baies. Devant eux galopent deux animaux, frères de la proie des lions, et deux autres "bolti" nageant paisiblement.

Les jarres de stockage

Les jarres destinées à protéger et à conserver les denrées sont abondantes sur tous les chantiers de fouilles, mais il est rare d'en rencontrer de cette qualité. Le plus souvent, ces gros récipients, dont l'ouverture large permet de puiser aisément, étaient simplement enduits pour en protéger la surface, ou décorés, toujours dans la partie supérieure, de façon plus modeste. Le potier ne faisait appel qu'à un répertoire géométrique ou animalier rapidement brossé.
Fréquemment pourvues de deux petites anses symétriques, et non de quatre comme c'est le cas ici, les jarres étaient munies, en guise de couvercle, d'une assiette ou un plat renversé sur l'ouverture, vraisemblablement arrimé à ses anses.

Bibliographie

- LYON-CAEN Ch., Au fil du Nil, couleurs de l’Egypte chrétienne, Catalogue de l’exposition Nantes, oct.2001-janv.2002, n° 55, p. 85.

- BOURGUET P. (du),  L’Art copte, Paris, 1967, illustrations :. p. 156 et 157.

- CANNUYER Ch., L’Egypte copte, chrétien du Nil, Paris, 2000, p. 58, illustration et texte très court.

Cartel

  • Jarre au portrait

    VIIe - VIIIe siècle après J.-C.

  • terre cuite

  • E 10993, X 5527

  • Antiquités égyptiennes

    Aile Denon
    Entresol
    Salle de Baouit (salle actuellement fermée)
    Salle C
    Vitrine 1

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet