Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Jeton avec représentation d'une scène galante

Œuvre Jeton avec représentation d'une scène galante

Département des Antiquités orientales : Iran

Jeton avec représentation de scène galante

© Photo RMN / Franck Raux

Antiquités orientales
Iran

Auteur(s) :
Patricia Kalensky

Ce petit objet précieux dont l'iconographie évoque la rencontre d'un couple d'amoureux, témoigne d'un art puisant ses sources en Iran du sud-est et qui a été mis en évidence assez récemment par Pierre Amiet, alors conservateur chargé du département des Antiquités orientales du musée du Louvre.

Un objet précieux

Vraisemblablement objet de parure, même si sa véritable destination reste encore inconnue, ce petit jeton précieux en lapis-lazuli revêt la forme d'un disque épais, percé latéralement, et porte un décor sculpté en relief sur les deux faces. La tranche est ornée de deux torsades à trois filets, aux extrémités de la perforation, où subsistent les restes d'une tige ou d'un fil de cuivre très corrodé.

Une scène galante

Un couple figure sur chacune des deux faces, dans une composition adaptée à la forme du disque. La scène peut être qualifiée de galante ou d'amoureuse. Sur la première face, une femme au nez pointu est assise à gauche, sur un siège concave. Elle a les cheveux noués en deux bandeaux au-dessus de la tête que relève un double chignon. Son buste est nu et elle porte une jupe mi-longue couverte de hachures irrégulières qui rappelle le kaunakès. Ce vêtement en laine de mouton, fréquemment attesté en Mésopotamie, était représenté à cette époque avec des sortes d'écailles pour figurer les mèches laineuses. La femme semble tendre les bras à un personnage agenouillé devant elle, apparemment nu, ou plutôt vêtu d'une jupe lisse laissant le buste nu et dont la coiffure est constituée d'une natte tombant verticalement sous l'oreille et d'une masse de cheveux tombant elle aussi dans le dos. L'homme semble offrir ou présenter un vase conique à la dame, située sous le croissant lunaire et sous un astre apparemment traité comme une fleur. Sur l'autre face, la scène est inversée. On retrouve les astres en haut de la scène, mais le personnage masculin se retrouve assis sur un trône concave tandis que la femme, aux cheveux dénoués, est agenouillée devant lui. Elle a les jambes enveloppées dans sa jupe et lui présente une coupe en forme de cornet.

Un témoignage de l'art trans-élamite

Cette pièce ne provient pas de fouilles archéologiques mais peut tout de même être replacée dans un contexte d'oeuvres provenant de l'Iran du sud-est, plus précisément d'une région appelée Kermân. Elle pourrait appartenir à la deuxième moitié du troisième millénaire, à une époque où l'importante cité de Suse s'était assoupie tandis que plusieurs régions de l'Iran avaient pris leur essor en développant plus particulièrement des ateliers artisanaux et des échanges à grande distance. On parle alors de civilisation trans-élamite, civilisation qui a connu sa pleine expansion dans des régions situées au-delà de l'Élam mais s'y rattachant culturellement. On retrouve ainsi une iconographie et un traitement stylistique très comparables sur des objets divers tels que cachets et sceaux-cylindres, vases de pierre et plus particulièrement sur une longue épingle de cuivre au décor analogue à celui du petit jeton, et qui se trouve également au musée du Louvre. Ces "commerçants-artisans" ont été les acteurs d'un commerce à longue distance qui a certes porté sur l'acheminement des pierres semi-précieuses telles que le lapis-lazuli mis en oeuvre dans ce petit objet, mais aussi des artisans spécialisés en métallurgie et bijouterie qui ont su faire revivre avec beaucoup de vigueur des traditions iconographiques, illustrant leur originalité montagnarde.

Cartel

  • Jeton avec représentation de scène galante

  • Lapis lazuli

  • Don Mohsène Foroughi, 1975 , 1975

    AO 26073

  • Antiquités orientales

    Aile Richelieu
    Rez-de-chaussée
    Iran et Bactriane
    Salle 9
    Vitrine 1 : Tepe Giyan IV et III. Iran du sud-est : province de Kerman et désert de Lut.

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet