Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Jeune femme assise, vêtue "à l'espagnole"

Œuvre Jeune femme assise, vêtue "à l'espagnole"

Département des Arts graphiques : XVIIIe siècle

Si vous n’arrivez pas à lire les médias, téléchargez Flash Player.

Jeune femme assise vêtue à l'espagnole

Arts graphiques
XVIIIe siècle

Auteur(s) :

Grollemund Hélène

 

 


 

Remerciements :

Cette notice d’œuvre vous est présentée par Canson

Ce dessin est l'un des plus beaux et des plus célèbres de Boucher. Il s'y montre l'héritier de Watteau par l'évocation d'une "fête galante". Oeuvre très aboutie et très colorée, elle est remarquable pour sa vigueur, la plénitude des formes et le rendu de la soie. Le costume "à l'espagnole" plaisait beaucoup à l'artiste qui l'a repris dans deux esquisses de la même époque représentant Madame de Pompadour.

Célèbre Espagnole

Gravé à l'eau-forte et à la pointe sèche, en contrepartie, par Jules de Goncourt (Louvre, collection Rothschild, inv. 19057/4 L.R.) et publié dans L'Art du XVIIe siècle en 1862, ce dessin est décrit dans la vente Sireul comme "une Jeune Femme assise vêtue à l'Espagnole" aux crayons noir et blanc, et par P. Mantz, à la fin du XIXe siècle, comme "mêl[ant] à la réalité un peu de cette fantaisie qu'on retrouvera sous Louis XVI dans les espagnoles de Fragonard... Il y a un vague parfum de théâtre dans la toilette de cette princesse chimérique et dans l'exagération du ruban ruché qui lui sert de collerette".

Boucher et la Pompadour

Dès le XVIIIe siècle, le costume reproduit porte le titre d'espagnol : une robe à manches bouffantes et un ruché formant collerette autour du cou. Cher également à Van Loo et plus tard à Fragonard, il plaisait beaucoup à Boucher. À Waddesdon Manor et au musée du Louvre, ses deux esquisses figurant Madame de Pompadour reprennent le même costume. Ces représentations ont conduit certains à voir dans notre feuille, de même que dans les esquisses intitulées La Robe de satin des musées de Saint-Pétersbourg et de Stockholm, un portrait de la marquise. Cette hypothèse est renforcée par le rapprochement des deux esquisses de la favorite de Louis XV avec le tableau perdu que celle-ci adressa à son frère le marquis de Marigny alors qu'il voyageait en Italie.

Watteau l'initiateur

Appelé par Jean de Jullienne, Boucher participa à la gravure des Figures de différents caractères d'après Watteau : l'artiste disparu a été en ce sens le véritable maître à dessiner de Boucher. Cependant, celui-ci n'atteint pas, dans ce portrait de femme, à la simplicité et au réalisme poétique de Watteau. Il sait pourtant traduire la fantaisie du costume, le charme du visage encadré d'une collerette. La recherche de l'effet décoratif, la vigueur et la franchise de l'exécution s'allient à la plénitude du modelé, la souplesse et l'aisance de la composition, qui sont les qualités du style de Boucher à sa maturité.

Bibliographie

- DUCLAUX Lise, Dessins du Louvre, école française, Paris, 1968, n 49.

- JEAN-RICHARD Pierrette, François Boucher, gravures et dessins, cat. exp. Paris, Musée du Louvre, 1971, n 110.

- JEAN-RICHARD Pierrette, Musée du Louvre, Cabinet des Dessins, Collection Edmond de Rothschild, Inventaire général des gravures, École française, I, L'oeuvre gravé de François Boucher dans la Collection Edmond de Rothschild, Paris, 1978, n 1068.

- JEAN-RICHARD Pierrette, Visages du Louvre : chefs-d'oeuvre du portrait dans les collections du Louvre, cat. exp. Tokyo, Musée national d'art occidental, 1991, n 102.

- JOULIE Françoise, François Boucher hier et aujourd'hui, Paris, Musée du Louvre, 2003-2004, n 2.

- LAUNAY Elisabeth, Les Frères Goncourt collectionneurs de dessins, Paris, Arthena, 1991, n 29.

Cartel

  • BOUCHER François

    Jeune femme assise vêtue à l'espagnole

    en 1750

    Camondo, Comte Isaac de

  • Restauré en 2003

    H. : 34.5 cm. ; L. : 24 cm.

  • legs , 1911

    404028

  • Arts graphiques

    Pour des raisons de conservation, les œuvres de ce département ne sont pas exposées en permanence.

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet

Informations complémentaires

Annoté au crayon en bas à gauche : F. Boucher 1750