Allez au contenu Allez au menu principal Allez à la recherche Change language

Accueil>Œuvres & Palais>Collections et départements>Jeune homme nu assis, brandissant une épée de la main droite, et...

Œuvre Jeune homme nu assis, brandissant une épée de la main droite, et une main

Département des Arts graphiques : XVIe siècle

Etude pour saint Michel terrassant le Démon

Arts graphiques
XVIe siècle

Auteur(s) :
Mancini Federica

Étude préparatoire pour Saint Michel Archange peint dans la chapelle d'Eléonore du Palazzo Vecchio de Florence, cette œuvre a été dessinée sur le motif : les repeints et la reprise de la main montrent que l’élaboration est en cours. Considérée comme la première grande réalisation de Bronzino, la fresque présente un archange remarquable par la richesse décorative et l'idéalisation de la figure : c'est l'exemple le plus ancien d’un type de silhouette que l'artiste utilisera dans sa période de maturité.

Du réel

Le jeune homme nu est assis avec le bras droit levé et l'épée dans la main. La description de la figure est assez précise et reprend de près un modèle masculin réel. Les hésitations que l’on remarque dans certaines parties, la jambe droite, le talon gauche et le bras levé, sont des repeints que l'artiste a repris au cours de l'élaboration. Plus particulièrement, dans le dessin du Louvre, Bronzino a repris la main gauche en bas de la feuille avec l'ébauche de la balance que l'on voit sur la fresque.

Histoire de Moïse

La commande de la chapelle fut faite par le duc de Florence Côme Ier et par sa femme Éléonore de Tolède pour fêter leur emménagement au palais de la Signoria. Considérée comme l'une des réalisations les plus remarquables de l'activité artistique de Bronzino, la décoration à fresque de la chapelle, réalisée entre 1541 et 1546, présentait les Histoires de Moïse. La feuille du Louvre est l'un des dessins préparatoires utilisés pour ce décor. Il existe une esquisse complète de la décoration de la voûte au Städelsches Kunstinstitut de Francfort, sans doute montrée aux commanditaires pour en approuver le plan. S’y ajoutent une étude pour une figure masculine de la Traversée de la mer Rouge conservée aux Offices de Florence et une étude pour une jeune femme apparaissant dans la composition Moïse frappant le rocher conservée au Cabinet des Dessins du Louvre (Inv. 17).

Michel-(arch)Ange

La pose du corps renvoie à un modèle célèbre : la torsion et le mouvement en spirale de la figure évoquent la sculpture de Minerve (1530-1532, Florence, Palazzo Vecchio) de Michel-Ange, en particulier, et le Christ du Jugement dernier dans la chapelle Sixtine de Rome. Bronzino appréciait énormément l'œuvre de Michel-Ange auquel il avait même dédié deux sonnets. La feuille du Louvre témoigne de l'influence de ce maître qui venait d'achever dans ces mêmes années la grande fresque de la chapelle Sixtine. Néanmoins, l'étude de jeune homme a été longtemps attribuée à Giovanni Paolo Lomazzo, un artiste milanais, en raison du rendu du modelé qui est caractérisé par l'utilisation du sfumato. Cette technique de clair-obscur développée par Léonard de Vinci fut transmise après ses séjours à Milan au milieu artistique de la cité lombarde qui l'a beaucoup utilisée, ce qui a empêché longtemps l'identification du véritable auteur de ce dessin.

Bibliographie

- BACOU Roseline, Nouvelles attributions : dessins du XVIe au XVIIIe siècle, cat. exp. Paris, Musée du Louvre, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1978, notice 37.

- COX-REARICK Janet, Bronzino's Chapel of Eleonora in the Palazzo Vecchio, Berkeley, Los Angeles, 1993, pp. 101-105.

- COX-REARICK Janet, L'Ombra del genio: Michelangelo e l'arte a Firenze, 1537-1631, cat. exp. Florence, éd. M. Chiariani, Firenze, Skira, 2002, notice 58.

- MONBEIG-GOGUEL Catherine, Inventaire général des dessins italiens. T. I : Maîtres toscans nés après 1500, morts avant 1600. Vasari et son temps, Paris, Éditions de la Réunion des musées nationaux, 1972, notice 10, p. 39.

- BAMBACH Carmen, dans The Drawings of Bronzino, New York, The Metropolitan Museum of Art - The Cloisters, 20 janvier - 18 avril 2010, notice 24.

Cartel

  • ALLORI Agnolo

    Etude pour saint Michel terrassant le Démon

    vers 1541

    Strozzi, Filippo

  • Pierre noire sur papier lavé de bleu.

    H. : 38.5 cm. ; L. : 22.5 cm.

  • achat

    396356

  • Arts graphiques

    Pour des raisons de conservation, les œuvres de ce département ne sont pas exposées en permanence.

Informations pratiques

Musée du Louvre, 75058 Paris - France
+ 33 (0)1 40 20 53 17

Horaires :
Ouvert tous les jours de 9h à 18h sauf le mardi
Nocturnes jusqu’à 21h45 le mercredi et le vendredi
24 et 31 décembre 2014 : ouvert jusqu'à 17h

Fermetures :
Les 1er janvier, 1er mai et 25 décembre

Information in other languages

Newsletter

Achetez votre billet